Communiqués de presse
  • Laboratoire de crash-tests : Chronologie et repères 2000-2010

    6/05/2010

    2000 : Inauguration le 29 mars du nouveau laboratoire de crash-test par sa Majesté le Roi Charles XVI Gustave de Suède. C’est l’une des installations du genre les plus avancées au monde.

    2000 : Réalisation de tests filoguidés de séparation centrale de voies de circulation.

    2001 : Volvo Cars est nommé Centre d’Excellence de la sécurité au sein de la société mère, Ford Motor Company. Au cours des années suivantes, de nombreux crash-tests sont effectués sur différents modèles Aston Martin, Jaguar, Land Rover et Ford au laboratoire high-tech de crash-tests de Volvo. Le laboratoire est également utilisé par Volvo Trucks.

    2002 : Démonstration d’un nouveau banc pour tests de retournement. La presse est invitée à assister au test de retournement de la nouvelle Volvo XC90.

    2003 : Couverture presse d’un crash-test à 50 km/h, impliquant le plus gros modèle du constructeur, la XC90, dans un choc latéral avec le plus petit modèle de la gamme, la Volvo S40.

    2007 : 2000e crash-test effectué en mai.

    2008 : Installation d’un nouvel équipement de prises de vues numériques à haute vitesse, pouvant réaliser 200 000 images/seconde. Cette technologie élargit la possibilité d’étudier dans les moindres détails les circonstances exactes de l’impact, et ses incidences sur le véhicule et les mannequins.

    2008 : Nouveau banc offrant la possibilité exceptionnelle de filmer par en dessous le véhicule à l’instant du choc avec un lampadaire urbain ou un arbre.

    2010 : Les dix ans du laboratoire de crash-tests, à ce jour l’un des plus avancés de l’industrie automobile.  Au total, le laboratoire a procédé à près de 3000 crash-tests au cours de sa première décennie d’activités.

    Chronologie et repères 2000-2010
    Retour