Communiqués de presse
  • BTCS : Le Tribunal Sportif confirme les deux victoires du Volvo S60 Racing Team à Dijon

    6/06/2011

    Après de longues semaines de débat et d’incertitude, le Tribunal d’Appel National du RACB vient de rendre sa décision: les victoires glanées par le Volvo S60 Racing Team à Dijon sont confirmées. La lutte pour le titre BTCS est donc relancée pour Eric van de Poele et Vincent Radermecker.

    Pour rappel, ces victoires avaient été annulées par les commissaires sportifs lors du Trophée de Bourgogne en raison des dimensions de pneus non conformes sur la Volvo S60. En effet, le règlement 2010 du Belgian Touring Car Series autorisait les voitures en lice à utiliser des jantes de 12 pouces à l’arrière contre 10 à l’avant, sans dimension spécifique de pneumatiques.
    «En sport automobile, il faut exploiter le règlement au maximum. C’est pour cette raison que nous avions opté pour ces dimensions de jantes lors de la conception de la voiture, d’autant plus que le règlement devait être stable pour 3 ans», explique Thomas Neri, team manager.
    Dans le règlement 2011, ces jantes étaient toujours autorisées mais une dimension unique de pneus avait été imposée.
    «Nous avons reçu la confirmation écrite du fournisseur de pneus officiel du BTCS que cette dimension unique pouvait être montée sur nos jantes de 2010. Pourtant, lors du 1er meeting à Zolder, force fut de constater que ce n’était pas le cas. Nous avons alors demandé et obtenu une dérogation pour prendre part au meeting», commente Thomas.
    L’histoire se répéta à Dijon, non sans avoir essayé de trouver des solutions avec l’aide du RACB, mais la dérogation ne fut pas acceptée et le team dut introduire un appel, avec effet suspensif.

    «Nos avocats se sont appuyés sur l’article 2.6 du règlement technique selon lequel seules des raisons de sécurité ou de bon fonctionnement de la Série pouvaient justifier la modification de ce règlement promis à une stabilité de trois ans, explique Thomas Neri. Au vu de notre dossier, il nous semblait logique que notre appel soit entendu par le Tribunal Sportif. Nous sommes soulagés. Si on ne nous avait pas rendu les points de nos deux victoires, le titre aurait été définitivement hors d’atteinte et Volvo n’aurait peut-être pas continué à s’impliquer dans ce championnat. Là, par contre, tout reste possible et nous sommes plus motivés que jamais à nous battre sur la piste pour revenir sur les premiers.»

    En configuration 2010 aux 12 Heures de Spa
    Avec quelles roues? «Au lendemain de Dijon, nous avons malgré tout commandé des jantes plus étroites alors que notre voiture était déjà conforme. Malheureusement, sur les trois fournisseurs possibles, un seul a pu répondre favorablement à notre requête mais il ne peut nous fabriquer que six jantes pour les 12 Heures alors qu’il nous en faut impérativement dix, poursuit Thomas Neri. Les quatre dernières devraient arriver au mois d’août. Impossible, donc, de s’aligner dans cette endurance avec de nouvelles roues; c’est un risque qu’on ne peut pas se permettre de prendre quand on représente officiellement un constructeur. Sur base du jugement rendu par le Tribunal, nos avocats nous ont certifié que notre S60 en configuration pneumatique 2010 est également conforme pour 2011 et que nous pouvons donc sans problème l’aligner telle quelle jusqu’à la fin de la saison si on le souhaite. Cela résout notre problème pour les 12 Heures mais, dès le meeting suivant où les courses reviendront au format de sprint, nos six jantes feront l’affaire et nous prouverons à la concurrence que nous sommes aussi rapides ainsi chaussés que nous l’avons été jusqu’à présent. » 
    Vincent Radermecker est, lui aussi, déjà tourné vers les 12 Heures de Spa, dans deux semaines. «Je suis heureux que la logique l’ait emporté dans le jugement en appel car c’était, selon moi, la seule issue valable. Maintenant, les 12 Heures représentent la plus importante course au calendrier car il y a beaucoup de points en jeu. Le point positif de notre situation, c’est qu’on se présentera à Spa avec un écart moins grand sur nos rivaux que celui de l’année dernière. Dans l’absolu, on reste plus que jamais dans la bataille pour le titre mais le vrai bilan, il faudra le dresser après ce tour d’horloge. »

    Après de longues semaines de débat et d’incertitude, le Tribunal d’Appel National du RACB vient de rendre sa décision: les victoires glanées par le Volvo S60 Racing Team à Dijon sont confirmées. La lutte pour le titre BTCS est donc relancée pour Eric van de Poele et Vincent Radermecker. Après de longues semaines de débat et d’incertitude, le Tribunal d’Appel National du RACB vient de rendre sa décision: les victoires glanées par le Volvo S60 Racing Team à Dijon sont confirmées. La lutte pour le titre BTCS est donc relancée pour Eric van de Poele et Vincent Radermecker.
    Retour