Nouvelles et événements
  • Volvo Canada célèbre son 50e anniversaire

    2009-07-21

    Il y a 50 ans aujourd'hui, l'honorable Henri Courtemanche, secrétaire d'État du Canada, a autorisé les écritures pour une nouvelle entité légale faisant affaire sous la raison sociale de Volvo (Canada) Ltée. Durant les cinq décennies qui suivirent, le logo de la marque du fer de la compagnie suédoise est devenu une entité bien familière alors qu'environ 350 000 véhicules Volvo ont trouvé domicile chez les Canadiens.

    Alors que La Compagnie des Automobiles Volvo du Canada célèbre aujourd'hui son 50e anniversaire au Canada, l'histoire de Volvo a vraiment commencé un an plus tôt. En 1958, une compagnie appelée Auto Imports (Swedish) Ltd. concluait une entente avec Volvo AB de la Suède pour importer et distribuer des véhicules Volvo pour les Canadiens. Mais il est vite devenu évident qu'une présence plus officielle de Volvo serait nécessaire pour desservir le marché canadien. Volvo Canada Ltée fut créée le 21 juillet 1959 et établit initialement ses bureaux à Montréal, mais la compagnie s'installa éventuellement à Scarborough, en Ontario. En 1961, elle devint entièrement fonctionnelle et responsable de la marque Volvo.

    En 1965, le bureau de Scarborough ne lui suffisait plus et la compagnie emménagea dans un édifice et un entrepôt près de Don Mills. En l'espace d'à peine sept ans, l'emplacement de Don Mills était déjà devenu trop petit et la compagnie déménagea au site qu'elle occupe présentement sur Gordon Baker Road, dans le nord de Toronto.

    Usines d'assemblage au Canada
    En 1963, Volvo AB établit sa première usine d'assemblage à l'étranger à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, pour y produire la PV544 pour le marché nord-américain. En 1966, l'usine avait atteint sa capacité annuelle de 3700 unités. En 1967, la production fut transférée à une nouvelle usine plus grande à Halifax où la capacité annuelle fut portée à plus de 8000 unités. L'usine assembla les Volvo P120, la série 140, la série 200, la série 700, la S70 et la V70 avant de fermer ses portes en 1998.

    Les véhicules Volvo et la sécurité
    Depuis qu'Auto Imports a commencé à commander des véhicules Volvo vers la fin des années 1950, plus de 350 000 véhicules ont été vendus aux Canadiens. Les véhicules Volvo ont influencé l'industrie de l'automobile, non seulement au Canada mais partout dans le monde, et particulièrement au niveau de la sécurité.

    Durant l'existence de Volvo Car Company, soit plus de 80 ans, plusieurs primeurs ont été développées au niveau de la sécurité. La contribution la plus notable de la compagnie a été présentée en 1959 avec le lancement de la ceinture de sécurité à fixation en trois points développée par l'ingénieur de Volvo, Nils Bohlin. Réalisant l'efficacité, la simplicité et l'importance du design de M. Bohlin, Volvo offrit le brevet de la ceinture de sécurité en trois points à toute l'industrie de l'automobile. Depuis lors, Volvo a présenté les zones de froissement dans ses véhicules en 1966 et, en 1974, repositionné le réservoir à essence pour améliorer la sécurité. Les sacs gonflables, côté conducteur, furent ajoutés en 1987, tandis que SIPS, les sacs gonflables latéraux, ROPS, la protection antiretournement pour les cabriolets, et WHIPS, le système de protection anti-contrecoup, furent offerts respectivement en 1994, 1997 et 1998. BLIS, le système d'information sur les angles morts fut présenté en 2004 et, en 2007, le début du siège rehausseur intégré à deux niveaux a étendu la recherche de Volvo pour améliorer la sécurité des passagers de tous les âges.

    Aujourd'hui, l'engagement de la compagnie à la sécurité se retrouve dans le XC60 multisegment, le plus nouveau de ses véhicules. Alors que l'industrie a fait de grands pas en matière de sécurité protectrice - la protection des occupants en cas de collision - les ingénieurs de Volvo ont commencé à rechercher des façons d'aider les conducteurs à éviter complètement la collision. Le XC60 est le tout premier véhicule au monde à offrir City Safety - un système de mitigation et d'évitement de collision à basse vitesse - monté en équipement standard. Quand le véhicule XC60 roule à une vitesse de moins de 30 km/h, City Safety peut éviter une collision arrière ou aider à en réduire la sévérité si le conducteur ne réagit aucunement à la situation. La recherche de la compagnie a démontré qu'environ 75 % de toutes les collisions surviennent à des vitesses de 30 km/h ou moins.

    Volvo Canada travaille présentement à son prochain lancement, la berline S60 de prochaine génération. La S60 Concept fut présentée au Salon international nord-américain de l'auto tenu à Detroit en 2009. Avec la S60, la compagnie cherche à rehausser encore plus le design expressif de Volvo et à fournir une expérience de conduite unique en son genre dans le segment des berlines européennes sportives. L'innovation en matière de sécurité n'est jamais loin derrière et Volvo Cars présentera dans la S60 de prochaine génération un système de détection pour l'évitement des collisions avec les piétons. La voiture devrait être mise en vente en 2010.
    Il y a 50 ans aujourd'hui, l'honorable Henri Courtemanche, secrétaire d'État du Canada, a autorisé les écritures pour une nouvelle entité légale faisant affaire sous la raison sociale de Volvo (Canada) Ltée. Durant les cinq décennies qui suivirent, le logo de la marque du fer de la compagnie suédoise est devenu une entité bien familière alors qu'environ 350 000 véhicules Volvo ont trouvé domicile chez les Canadiens.
    Retour