Nouvelles
  • Volvo développe technologie de sécurité pour éviter les accidents causés par le gibier

    20.06.2011
    Volvo développe technologie de sécurité pour éviter les accidents causés par le gibier

    Zurich, le 20 juin 2011 – La Volvo Car Corporation franchit une étape supplémentaire dans le développement de systèmes d’assistance actifs et présente un nouveau système de sécurité destiné à éviter totalement les accidents avec le gibier ou du moins à réduire nettement les conséquences de ces accidents. Le nouveau système est un développement de la détection piétons avec freinage d'urgence automatique, lancée pour la première fois au niveau mondial en 2010. Il devrait être prêt pour la production en série sur tous les modèles Volvo dans les toutes prochaines années.

     

    Ce projet de développement ambitieux fait partie de la grande « Vision 2020 » de Volvo dont l'objectif est que plus aucune personne ne sera blessée ni même tuée dans une Volvo d'ici à 2020. Le nouveau système de sécurité est basé sur l’innovante détection piétons de Volvo avec freinage d’urgence automatique, qui a été lancée pour la première fois en 2010 sur la Volvo S60.

     

    Système basé sur une caméra infrarouge et un radar
    « La technologie associe une unité radar et une caméra infrarouge qui détectent ensemble les situations dangereuses pouvant se produire en circulation et qui activent les mesures de prévention correspondantes », explique Andres Eidehall, expert en systèmes de sécurité active chez Volvo Cars. Le nouveau système fonctionne de jour comme de nuit. Des études ont révélé que la plupart des accidents causés par du gibier se produisent entre le crépuscule et l'aube, ainsi que durant les mois brumeux d’hiver.

     

    La caméra infrarouge observe en permanence la situation à l’avant du véhicule. Si un animal est identifié par le système dans la zone à risque critique définie, un signal sonore retentit aussitôt. Si le conducteur ne réagit pas, le freinage d’urgence automatique est activé. « La nouvelle technologie est surtout conçue pour les trajets et les vitesses dans des zones rurales, dans le but d’éviter totalement les collisions ou du moins de réduire la force de l'impact autant que possible, de façon à diminuer nettement le risque de blessures graves pour les passagers », poursuit Andreas Eidehall.

     

    Détection fiable des animaux – l’un des plus grands défis
    Programmer un logiciel qui identifie différentes sortes et tailles d’animaux de façon fiable fait partie des plus grands défis auxquels les experts de Volvo doivent faire face. C’est ainsi qu’une équipe de recherche a par exemple visité un parc animalier pour étudier le comportement typique de différentes sortes d’animaux. Ce sont les élans, les cerfs et les daims qui sont le plus souvent impliqués dans des accidents.


    Les constats et les évaluations ainsi obtenus ont été directement pris en compte dans le développement du système. Le premier niveau de développement de cette technologie innovante sera donc d'abord axé sur les grands animaux.

     

    Les dommages causés lors d’accidents avec du gibier sont énormes
    Les risques et les dommages des accidents causés par du gibier sont énormes. De nombreux automobilistes redoutent le danger que présente un gibier qui surgit subitement dans la lumière des phares au crépuscule ou durant la nuit. Un chiffre-clé relevé en Scandinavie prouve qu'ils ont toutes les raisons d'être inquiets : la Suède à elle seule enregistre chaque année plus de 40 000 accidents causés par du gibier. « Plus l’animal est grand, plus le risque d’accident est élevé pour les passagers du véhicule. Chez nous en Suède, l’élan est considéré comme la plus grande source de danger à ce niveau, car en cas de collision, ce sont souvent le capot et le pare-brise qui sont fortement endommagés », précise Andreas Eidehall.

     

    Il est toutefois encore trop tôt pour pouvoir citer et expliquer les spécifications plus précises du nouveau système et de son fonctionnement. Bien que les développeurs Volvo travaillent depuis un peu plus d’un an à cette nouvelle technologie, il s’agit avant tout de trouver, outre la détection fiable de l’animal, le moment d’intervention optimal et le mécanisme d'activation le plus efficace possible pour le système de sécurité.

     

    « Nos statistiques d'accidents montrent que cette question est essentielle pour le bon fonctionnement du système », déclare Andreas Eidehall. « Nous savons par ailleurs que cette technologie suscite un intérêt élémentaire. Pendant la phase de présentation de notre détection piétons avec freinage d’urgence automatique unique au monde, on nous a souvent demandé un système de sécurité comparable destiné à prévenir les collisions avec des animaux.

     

    Chiffres relatifs aux collisions avec des animaux
    « L’Insurance Institute for Highway Safety » américain (IIHS) analyse aussi, depuis de nombreuses années, les accidents impliquant du gibier. Pour la période de 1993 à 2007, l’étude révèle que 2499 personnes ont perdu la vie dans un accident de la circulation impliquant un animal. L’étude révèle en outre que le nombre d’accidents avec du gibier affiche toujours jusqu’à 30% d’augmentation en novembre. « State Farm », la plus grande compagnie d’assurance des États-Unis, signale par ailleurs qu’entre 2003 et 2008, le nombre des demandes de dédommagement pour des accidents impliquant du gibier a augmenté de 14,8%.

    • La technologie est basée sur la détection des piétons avec freinage automatique
    • Système de sécurité basé sur un radar et une caméra infrarouge
    • Énormément de sinistres causés par des collisions avec du gibier
    Retour