Nouvelles
  • Volvo affiche la plus forte réduction de CO2 d’Europe

    21.12.2011
    Volvo affiche la plus forte réduction de CO2 d’Europe
    Zurich, le 21 décembre 2011 – Volvo Cars prend la tête de la réduction des émissions de CO2 en Europe. C’est le résultat de la sixième étude de T&E (European Federation for Transport and Environment). T&E examine chaque année les efforts des principaux constructeurs automobiles en matière de réduction des substances nocives. Les résultats publiés démontrent, qu’en 2010, alors que la plupart des constructeurs réduisaient leurs émissions de CO2 de 2 à 6%, Volvo a atteint une réduction de 9%, ce qui le place en 1ère position dans le classement des marques.

     

    Volvo Cars, numéro 1 de la réduction du CO2 en Europe

    « Nous sommes très fiers de ce résultat », déclare Stefan Jacoby, président et CEO de Volvo Cars. « Nous allons poursuivre systématiquement sur cette voie d’une réduction sensible des substances nocives. » Volvo a principalement obtenu cette baisse significative des émissions de CO2 grâce à sa politique déterminée consistant à proposer des variantes DRIVe aux différents modèles. La mention DRIVe regroupe les véhicules les plus économes de chaque série Volvo. En général, il s’agit de moteurs diesel dynamiques et pourtant particulièrement économiques, qui disposent de série d’une récupération de l’énergie de freinage, d’un système Start/Stop et d’un aérodynamisme optimisé. On peut citer en exemple les Volvo C30 DRIVe, S40 DRIVe ou V50 DRIVe, dotées d’un moteur diesel quatre cylindres 1,6 l de 115 ch, qui consomment 3,8 l aux 100 km et, avec leurs 99 g de CO2/km, restent en-deçà des 100 g/km. Les modèles Volvo S60 DRIVe (114 g de CO2/km), V60 DRIVe et V70 DRIVe (119 g de CO2/km) font également partie des véhicules les plus économes de leur segment.

     

    Les efforts stratégiques de Volvo Cars en faveur d’une réduction significative des émissions de substances nocives portent aussi sur des concepts de véhicules alternatifs. Par exemple, la Volvo C30 Electric totalement électrique, disponible en Suisse à partir du mois de décembre de cette année. Ou la nouvelle Volvo V60 hybride plug-in. Dès fin 2012, le constructeur haut de gamme suédois commercialisera le premier véhicule diesel hybride plug-in au monde. Ce modèle dispose d’un moteur diesel cinq cylindres puissant et pourtant très économique, combiné à un moteur électrique qui tire son énergie d’une batterie au lithium-ion. « Notre objectif est d’atteindre une valeur maximale de 95 g de CO2/km d’ici 2020 pour l’ensemble des modèles », conclut Peter Mertens, Senior Vice President Recherche & Développement chez Volvo Cars.

    • Le constructeur haut de gamme suédois baisse ses émissions de CO2 de 9%
    • La technologie DRIVe permet de grands progrès dans presque toutes les séries
    • L’objectif à long terme est de 95 g de CO2/km pour toute la gamme de véhicules
    Retour