UN HÉRITAGE D'INNOVATION

À chaque génération, Volvo a fait œuvre de pionnier.

1959 – Ceinture de sécurité à trois points

Peu d'hommes sur la planète ont sauvé autant de vies que l'ingénieur de Volvo Nils Bohlin, inventeur de la ceinture de sécurité à trois points qui fut lancée en production de série avec le modèle PV544. On estime qu'un million de vies ont été sauvées depuis, Volvo Cars ayant renoncé à son brevet afin que cette ceinture profite à tous.

1972 – Siège enfant tourné vers l'arrière

Vous souvenez-vous de ces vieilles images d'astronautes allongés sur le dos en phase de décollage pour mieux répartir les forces ? Eh bien, le principe est le même pour nos sièges pour enfant tournés vers l'arrière qui permettent de distribuer la charge et de réduire le risque de blessures. Sur cette lancée, nous avons innové en 1976 avec le coussin rehausseur pour enfant et, de nouveau en 1990, avec le coussin rehausseur intégré au siège.

1976 – Sonde lambda

La sonde lambda est une contribution de plus de Volvo Cars à la protection de l'environnement. Ce petit appareil de la taille d'un doigt, une sonde à oxygène, permet de réduire les émissions de gaz d'échappement nocives de 90 %. Près de 40 ans plus tard, presque toutes les voitures à essence au monde sont équipées d'une sonde lambda.

1991 – Protection contre les collisions latérales

Autre bond en avant majeur pour la sécurité : notre système de protection contre les collisions latérales SIPS. Partie intégrante de la conception du véhicule, il comprend une structure ultra résistante et des matériaux absorbant l'énergie à l'intérieur, une traverse dans le plancher et même des sièges renforcés. À ce système est venu s'ajouter en 1994 une autre première mondiale : l'airbag latéral.

1998 – Protection contre le coup de fouet cervical

Le coup de fouet cervical est une lésion douloureuse et potentiellement coûteuse. Il est également assez fréquent. Nous nous sommes donc concentrés sur la réduction des lésions sur collision à faible vitesse. Ce système se compose d'un appuie-tête très robuste placé près de la tête de la personne assise et d'un siège intelligemment conçu pour assurer un soutien uniforme en cas de collision. Le résultat est que le risque de problèmes médicaux à long terme a été réduit de moitié.

1998 – Rideau gonflable

Le rideau gonflable est un autre bond en avant de Volvo Cars en matière de sécurité. Dissimulé dans le plafond et courant sur toute la longueur de l'habitacle, le rideau se gonfle en à peine 25 millièmes de seconde en cas de collision latérale et peut absorber 75 % de l'énergie générée lorsque la tête est projetée sur le côté.

2002 – Système de protection en cas de retournement (ROPS)

Face au succès grandissant des utilitaires sport, nous avons pensé qu'il était temps de lancer notre nouvelle innovation en matière de sécurité : la protection en cas de retournement. Nous avons abordé le problème sous deux angles. D'abord, nous avons amélioré la stabilité de nos utilitaires sport en les dotant d'un système électronique de stabilisation antiroulis sophistiqué. Ensuite, nous avons renforcé leur structure en intégrant de l'acier au bore extrêmement résistant au toit.

2003 – Système de surveillance anti-angle mort (BLIS)

Au moment du changement de voie, un moment d'inattention peut avoir des conséquences catastrophiques si le conducteur ne s'est pas aperçu qu'un autre véhicule se trouvait dans l'angle mort. Nous avons donc décidé que nos véhicules guetteraient aussi tout danger potentiel : notre système BLIS utilise des caméras et un radar pour déceler les véhicules placés sur le côté en arrière de votre voiture. Lorsqu'un véhicule entre dans l'angle mort, un témoin s'allume dans le rétroviseur, donnant au conducteur tout le temps nécessaire pour réagir.

2008 – city safety

Les statistiques ont de quoi surprendre : 75 % des collisions déclarées surviennent à moins de 30 km/h et dans 50 % des collisions par l'arrière, le conducteur fautif n'a pas freiné du tout. Nous y avons vu l'occasion de faire la différence : notre système City Safety s'appuie sur la détection au laser pour déterminer si une collision avec le véhicule qui précède est vraisemblable et, si le conducteur ne freine pas, freiner à sa place. Et ce système fonctionne jusqu'à 50 km/h.

2010 – Détection des piétons avec freinage automatique complet

Nous voulons que nos innovations en matière de sécurité profitent aussi à ceux qui ne sont pas dans nos voitures. Nous avons donc conçu un système, basé sur un radar et des caméras, qui avertit le conducteur en cas d'irruption d'un piéton devant le véhicule et freine automatiquement si le conducteur ne le fait pas. C'est aussi un très grand progrès : aux États-Unis, 11 % des victimes de la circulation sont des piétons, un chiffre qui monte à 14 % en Europe et culmine à 26 % en Chine.