Maniabilité accrue, poids, émissions et consommation réduits – Un nouveau moteur Drive-E quatre cylindres de 357 ch – Une technologie partagée avec la toute nouvelle voiture de course WTCC de Polestar Cyan Racing – L’une des voitures à quatre cylindres les plus puissantes et performantes au monde

La dernière évolution des modèles Volvo S60 et V60 Polestar

Zurich (1 avril 2016) – La dernière évolution des modèles Volvo S60 et V60 Polestar franchit un nouveau pas en termes de performances et d’efficacité, en proposant une version améliorée de la motorisation Drive-E primée de Volvo Cars.

«Ces voitures combinent l’expérience de Polestar acquise durant les 20 années passées à faire gagner des voitures Volvo sur les circuits de course et la technologie de pointe de Volvo Cars, marquant ainsi la prochaine étape, pour Polestar, dans la fabrication de voitures hautes performances 365 jours par an. Il s’agit là d’une performance 100% suédoise», a déclaré Niels Möller, Chief Operating Officer de Polestar.

Les Volvo S60 et V60 Polestar partagent leur technologie avec la toute nouvelle voiture de course du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, la Volvo S60 Polestar TC1 de l’écurie Polestar Cyan Racing. Les voitures ont en commun le châssis de base, le moteur et la philosophie qui a guidé l’équipe de développement.

«Bien qu’elles soient utilisées dans des domaines très différents, ces voitures partagent davantage qu’une simple technologie. Elles sont le reflet de la même philosophie élaborée par des gens animés de la même passion. Il s’agit de réaliser des performances pouvant être mises à profit dans toutes les situations, qu’il s’agisse de gagner un championnat ou de pouvoir profiter d’une voiture sûre, fonctionnelle et agréable à conduire tout au long de l’année», a déclaré Thed Björk, pilote de course et de développement de l’écurie Polestar Cyan Racing.

La voiture de course et la routière sont équipées d’un moteur Drive-E à quatre cylindres revisité, le moteur deux litres Twin Charged des Volvo S60 et V60 Polestar développant une puissance de 367 chevaux et un couple de 470 Nm. Les changements par rapport au moteur T6 standard sont un turbo plus grand, de nouvelles bielles, de nouveaux arbres à cames, une prise d’air plus grande et une pompe à carburant de plus grande capacité.

La voiture accélère de 0 à 100 km/h en à peine 4,7 secondes, grâce au système à quatre roues motrices BorgWarner amélioré par Polestar, qui envoie davantage de puissance vers le train arrière, et à la nouvelle boîte automatique Geartronic à 8 rapports optimisée par Polestar. 

Malgré les performances accrues de ce moteur, la consommation de carburant et les émissions de CO2 affichent des valeurs parmi les plus basses de sa catégorie, avec respectivement 7,8 l/100km et 179 g/km, prouvant à nouveau l’efficacité de la motorisation Drive-E de Volvo Cars.

Les meilleures performances par rapport aux années-modèles précédentes, et notamment la maniabilité accrue, sont en partie dues à une répartition du poids optimisée. La dernière évolution des modèles Volvo S60 et V60 Polestar a été allégée de 24 kilos au niveau de l’essieu avant, le véhicule affichant un poids total inférieur de 20 kilos à celui des années-modèles précédentes.

«Tous les changements apportés à la voiture ont pour objet d’améliorer sa maniabilité et sa performance. Le nouveau moteur repose sur des technologies issues des sports mécaniques, avec des solutions telles que l’association d’un turbo et d’un compresseur, les matériaux légers,etc. Cela est parfaitement cohérent avec notre philosophie et nous a permis de faire évoluer les Volvo S60 et V60 Polestar», a déclaré Henrik Fries, vice-président R&D de Polestar.

Parmi les autres nouvelles caractéristiques des voitures figurent de nouvelles jantes en alliage léger 20 pouces, la direction assistée électrique calibrée par Polestar et un nouveau disque de frein rainuré de 371 mm. 

Après une arrivée réussie de Polestar sur le marché des voitures hautes performances avec les premières années-modèles S60 et V60 Polestar, le nouveau modèle sera commercialisé sur 47 marchés contre 13 précédemment, et le volume de production passera de 750 à entre 1250 et 1500 véhicules.