Pour la première fois les ventes dépassent la barre du demi-million de véhicules – Huit pourcent de croissance avec 503’127 unités – Renouvellement de la gamme se poursuit avec la Volvo S90

Volvo Cars annonce des ventes record avec 503'127 véhicules écoulés en 2015

Presse-Volvo-S90-Absatzrekord-2015
Zurich (8 janvier 2016) – Grande première en 89 ans d’histoire, le constructeur premium Volvo Cars franchit la barre du demi-million d’unités avec 503’127 véhicules vendus en 2015.

Cette nouvelle année record met en lumière la solidité et la viabilité de la transformation financière et opérationnelle mise en œuvre par Volvo. Elle conforte également sa nouvelle stratégie produit, avec des ventes mondiales stimulées, fin 2015, par le nouveau SUV XC90.

Les ventes de Volvo ont été soutenues sur ses trois grands marchés mondiaux. En Europe, elles ont progressé de 10,6 % avec un total de 269’249 véhicules vendus, soit 53,5 % du volume mondial. Le renouveau américain de Volvo s’est accéléré, avec une hausse des ventes de 24,3 % en 2015, tandis qu’en Chine, malgré un environnement commercial tendu, les ventes sont restées stables et affichent même un léger rebond de +11,4 % au quatrième trimestre. Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre en 2016.

La berline premium S90, deuxième modèle de la toute nouvelle gamme Volvo, sera révélée lors du Salon de Detroit et commercialisée aux États-Unis au printemps prochain. Volvo aura renouvelé l’ensemble de sa gamme en à peine quatre ans.

« Je suis fier d’annoncer des ventes records en 2015 », a déclaré Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Car Group. « Après une si bonne année 2015, nous sommes prêts à passer à la seconde phase de notre transformation mondiale, au terme de laquelle Volvo, devenu un acteur majeur de l’industrie automobile, aura gagné une stature de constructeur premium d’envergure mondiale. D’autres records seront réalisés dans les années à venir. »

La seconde phase de transformation de Volvo ne manque pas d’ambition.

Dans les années à venir, Volvo poursuivra le repositionnement de la marque pour se démarquer de la concurrence sur le segment premium. Le constructeur soutiendra la relance de ses activités aux États-Unis et le développement de son empreinte industrielle à l’échelle mondiale. Volvo s’est fixé pour objectifs à moyen terme de poursuivre sa croissance en Chine, de doubler sa part de marché en Europe et de porter ses ventes mondiales à 800’000 unités. Il va lancer une toute nouvelle gamme, intégrer ses nouvelles technologies de motorisation et consolider sa position de leader des technologies dédiées à la sécurité et à la conduite autonome.

Dans les prochaines années, des Volvo des gammes 90 et 60 plus grandes, basées sur la plate-forme modulaire SPA (Scalable Product Architecture), devraient voir le jour. Volvo prévoit également de déployer une stratégie mondiale axée sur les véhicules de petit gabarit en offrant la qualité et la sophistication technique de sa plate-forme SPA à des véhicules compacts basés sur la plate-forme CMA (Compact Modular Architecture).

De plus, Volvo confortera sa position de leader mondial de véhicules hybrides avec une série de motorisations hybrides trois et quatre cylindres offrant des combinaisons puissance/émissions record.

Enfin, Volvo développera son tout premier véhicule 100 % électrique. Selon ses prévisions, ces véhicules représenteront à moyen terme au moins 10 % de ses ventes annuelles.

Volvo Cars a enregistré des progrès significatifs depuis son acquisition par Zhejiang Geely Holdings en 2010, notamment en matière de développement de son empreinte industrielle. L’annonce, cette année, de la construction d’une nouvelle usine en Caroline du Sud (États-Unis) permet à Volvo d’afficher sa présence industrielle dans les trois régions mondiales les plus stratégiques : l’Asie, l’Europe et les États-Unis.