Autoliv nouveuaux partenaire sur le projet Drive Me – 100 Volvo autonome sur les routes de Göteborg

Volvo et Autoliv joignent leurs forces dans le domaine de la conduite autonome

Presse_Volvo_V60_Autonomous_Driving
Zurich (30 septembre 2015) – Le constructeur premium Volvo Cars et le fabricant d’équipements et de technologies de sécurité Autoliv, deux des sociétés leader dans le domaine de la sécurité automobile, ont signé un accord afin de travailler ensemble sur le projet révolutionnaire Drive Me, première initiative mondiale à grande échelle en faveur de la conduite autonome.
 
Le projet Drive Me a pour but de confier 100 Volvo autonomes à des familles et des conducteurs standards, qui circuleront sur des routes publiques dans des conditions quotidiennes d’utilisation, à Göteborg en Suède. Ce sera la première fois dans l’histoire de l’automobile que des usagers de la route prendront le volant de voitures autonomes pour effectuer leurs trajets journaliers. 
 
Les deux sociétés travailleront de concert non seulement pour partager leurs connaissances en termes de recherche & développement et technologies dernier cri, mais également afin d’instaurer une collaboration entre ingénieurs et experts de l’industrie, avec comme objectif l’intégration rapide de systèmes de sécurité actifs. 
 
Drive Me repose sur la contribution de nombreux participants issus du secteur public et privé, y compris Volvo Cars, l'Administration Nationale Suédoise des Transports, l'Agence Suédoise des Transports, l’Université Chalmers, Lindholmen Science Park, et la ville de Göteborg.
 
Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars, a déclaré : « Nous sommes ravis d’accueillir Autoliv au sein de la famille Drive Me. La conduite autonome va améliorer et sécuriser la circulation. Plus vite nous serons en mesure de développer les technologies nécessaires et de les intégrer à nos véhicules, mieux ce sera ».
 
La venue d’Autoliv au sein de l’alliance Drive Me va générer des bénéfices substantiels. L’expertise reconnue d’Autoliv en termes de R&D et d’ingénierie dans le domaine de la sécurité automobile, va contribuer à mettre au point des technologies et équipements de sécurité actifs dernier cri pour véhicules autonomes.
 
Le nombre de participants au projet Drive Me reflète clairement l’importance des bénéfices liés à la conduite autonome, tels qu’une circulation plus efficace, une utilisation plus économique des véhicules, des routes moins encombrées, et un aménagement urbain optimisé.
  
L’un des enjeux essentiels de la conduite autonome réside dans son potentiel à réduire considérablement les accidents de la route, les blessures, et les décès. Selon des statistiques indépendantes, plus de 90 % des accidents mortels sont dus à des erreurs humaines, le plus souvent causées par inattention.
 
Un véhicule autonome est capable de détecter les situations dangereuses et d’y apporter une réponse adaptée. Le freinage d’urgence autonome, l’alerte de franchissement de ligne, l’assistance permettant de rester sur sa trajectoire, sont autant d’exemples des premières étapes franchies vers la conduite autonome.
 
Les dispositifs d’aide à la conduite intégrant des technologies de sécurité active, sont conçus pour détecter, avertir, et/ou empêcher les accidents de la route au moyen de différents capteurs, notamment des radars et des systèmes de vision.
 
Jan Carlson, Président et Directeur Général d’Autoliv, a expliqué : « Avec l’évolution des véhicules autonomes, les erreurs humaines vont significativement diminuer et à terme, une nouvelle ère de sécurité automobile va voir le jour ».
 
Le projet Drive Me a débuté en 2013 et les premières mises en circulation sont attendues d’ici 2017 à Göteborg.