Nouvelles
  • Volvo teste en service avant-gardiste de «livraisons itinérantes»

    20.02.2014
    Volvo teste en service avant-gardiste de «livraisons itinérantes»
    Göteborg/Barcelone – Grâce à une avancée technologique de l’industrie automobile, Volvo Cars fait en première mondiale la démonstration de la première livraison alimentaire à la voiture : c’est là un service inédit de « livraison itinérante ». Ce service, qui sera présenté au Congrès mondial du mobile (24 au 27 février 2014 à Barcelone), permettra aux consommateurs de se faire livrer leurs achats directement à leur voiture, où qu’ils se trouvent.

     

    Avec la nouvelle technologie Volvo de clés numériques, les automobilistes pourront choisir leur voiture comme option de livraison lorsqu’ils commandent des produits en ligne. Via un smartphone ou une tablette, le propriétaire du véhicule sera informé du moment où une société de livraison voudra amener ou récupérer un colis à la voiture.

     

    Après avoir accepté la livraison, la personne produit alors une clé numérique et peut retracer le moment où la voiture a été ouverte puis reverrouillée. Une fois le ramassage ou le dépôt effectué, la clé numérique cesse d’exister. Le système repose sur les fonctionnalités de l’appli télématique Volvo On Call grâce à laquelle il est possible, entre autres, de chauffer ou rafraîchir l’habitacle à distance, de voir la position du véhicule ou le niveau du réservoir de carburant sur son téléphone mobile.

     

    La technologie a été testée dans le cadre d’un programme pilote de 100 personnes, où 86% d’entre elles ont convenu que les « livraisons itinérantes » leur faisaient gagner du temps. Grâce à l’utilisation novatrice des « clés numériques », il est désormais possible de gagner du temps, d’économiser de l’argent et de réduire l’impact sur l’environnement, suivant les premiers essais effectués du concept.

     

    Avec des services connectés du type « livraison itinérante », la voiture de demain sera bien davantage qu’un vulgaire moyen de transport. Au début de l’année, Volvo Cars a lancé le Sensus Connect, un système embarqué de navigation et d’infodivertissement. Le partenariat stratégique de Volvo Cars avec Ericsson repose sur l’idée d’une société réseautée, en examinant une multitude de concepts axés sur le consommateur autour du « Cloud pour Véhicule Connecté” qui va révolutionner la conduite automobile dans les années qui viennent.

     

    Gain de temps et réduction du stress

    L’an dernier, 60% des personnes ayant effectué des achats en ligne ont eu des problèmes de livraison des articles commandés. L’étude a démontré que les gens à travers le monde sont de plus en plus stressés dans leur vie quotidienne. Dans un rapport de Future Foundation, la totalité des pays étudiés affichent dans leurs réponses une progression entre 2010 et 2011 par rapport à la déclaration suivante : « je suis souvent pressé par le temps dans ma vie quotidienne ».[1]

     

    Malgré la percée des achats en ligne, les recherches ont également mis en évidence que la moitié des gens ne sont pas chez eux au moment de la livraison des achats en ligne, ce qui induit des tracas supplémentaires et de pertes de temps à cause de livraisons manquées. En conséquence, les consommateurs se sentent très frustrés, perturbés dans leur quotidien, ce qui se traduit par des contraintes inutiles et évitables sur le plus précieux des biens, le temps.

     

    Les dépôts de colis effectués directement à la voiture, garantissant les « livraisons itinérantes » est un exemple d’exploration par Volvo Cars du potentiel des véhicules connectés pour élaborer des solutions qui simplifieront la vie quotidienne des clients. Le programme pilote a également révélé que 92% des personnes trouvaient plus pratique de recevoir les livraisons à leur voiture plutôt qu’à leur domicile.

     

    Nouvelles possibilités de livraisons là où les personnes se trouvent effectivement et non à des adresses

    « En transformant la voiture en zone de ramassage et de dépôt de livraison grace à l’utilisation de clés numériques, nous résolvons bon nombre de problèmes de livrer les marchandises à des personnes et non à des adresses. Les clients-tests ont également indiqué que ce service était à l’évidence un facteur de gain de temps. Et il en va de même pour les sociétés de livraison : les livraisons manquées la première fois ont pour l’industrie un coût estimé à 1 milliard d’euros. Nous menons maintenant des recherches sur la technologie des clés numériques et les nouveaux avantages que peuvent en attendre les consommateurs », explique Klas Bendrik, Responsable de l’information institutionnelle de Volvo Car Group.

     

    « Il s’agit de trouver des solutions intuitives et conviviales, offrant pour nos clients des retombées concrètes dans leur vie de tous les jours. L’essentiel, c’est de rendre ces systèmes sophistiqués et complexes très compréhensibles pour tous, qui plus est au volant. Les livraisons à la voiture n’en sont qu’un exemple parmi d’autres », poursuit Klas Bendrik.

    • Plus de la moitié des gens (60%) ont été confrontés l’an dernier à des problèmes de livraison lors d’achats en ligne
    • Le coût des livraisons manquées la première fois ont pour l’industrie un coût estimé à 1 milliard d’euros
    • Les touches numériques permettent désormais de transformer la voiture en zone de ramassage et dépôt de livraison
    Retour