SuvXC90_Volvo_Lorquin3

L'ÉLÉGANT

OLIVIER LORQUIN

SuvXC90_Volvo_Lorquin6

Olivier Lorquin a déjà eu trois vies. Trois rêves exaucés. Le dernier en date est celui du Musée Maillol. Muse du peintre et sculpteur Aristide Maillol, Dina Vierny - sa mère - ouvre une galerie d'art et décide de la lui confier en 1984. Parallèlement, ils entreprennent des travaux pour la création du Musée Maillol, haut lieu parisien de l'art du XXe siècle, qui ouvrira ses portes au public en 1995.

« J'ai toujours vécu entouré d'artistes. J'ai passé mon enfance à Rome, à la Villa Médicis où mon père sculpteur était en résidence. Puis adolescent, de retour à Paris, je me suis passionné pour le cinéma. Je faisais l'école buissonnière pour aller voir des films... Alors en 68, quand j'ai eu mon BAC, dans une pochette surprise cette année-là, je me suis inscrit dans une école de cinéma. »

Olivier Lorquin travaille d'abord comme assistant puis réalise ses propres films. Des portraits sur le vif d'artistes, comme Vince Taylor ou Peggy Guggenheim. Mais après 10 ans de cinéma, c'est un autre rêve qu'il décide d'embrasser. Celui de la musique. « J'ai d'abord travaillé pour la publicité. J’ai supervisé la direction de la production du jingle « Maxwell qualité filtre ». Mais c'est surtout ma passion du rock qui m'a guidé. J'ai notamment adapté pour Lucky Blondo le hit « Blue Suede Shoes » d'Elvis Presley... Je vais aussi chanter, sortir quatre 45 tours et faire quelques concerts avant d'être rattrapé par le tropisme familial pour l'art plastique. »

En 1982, Olivier Lorquin décide de travailler avec sa mère Dina Vierny pour gérer ensemble la galerie d'art qui porte son nom.

Puis en 1995, le musée Maillol ouvre ses portes au public et Olivier Lorquin en est successivement le directeur puis le président, avec une ligne claire : « Plaire au plus grand nombre tout en restant exigeant, et en soutenant des artistes plus pointus ou moins connus. Il ne faut pas se tromper, les expositions se décident en amont et un échec se paie comptant. Mais à force de passion, on est parfois récompensé au-delà de nos espérances. L'exposition Frida Kahlo (1998) nous a propulsés sur le devant de la scène internationale, or c'était un pari risqué. »

Le Musée Maillol ré-ouvrira ses portes en septembre 2016 après de longs mois de travaux d'embellissement... Olivier Lorquin poursuit sa quête d’élégance dans tous les domaines et a été fait Chevalier de la Légion d'honneur en 2015.