Actualités
  • VOLVO CAR CORPORATION DEVELOPPE UNE TECHNOLOGIE D’EVITEMENT DE COLLISIONS AVEC LE GRAND GIBIER

    10/06/2011

    Volvo Car Corporation passe à l’étape suivante en matière de sécurité active, avec le développement d’un système qui alerte et déclenche un freinage automatique en cas de présence d’animaux sur la chaussée. Cette nouvelle technologie sera commercialisée d’ici quelques années.

    Le projet de développer un système de sécurité visant à réduire les risques de collision avec le grand gibier fait partie intégrante de la Vision pour 2020 de Volvo Car Corporation : aucun blessé grave dans une nouvelle Volvo. Ce nouveau système repose sur les technologies mises en oeuvre pour la Détection Piéton avec freinage automatique à pleine puissance introduite en 2010.

     

    Caméra infrarouge
    « Le système comporte deux éléments, un capteur radar et une caméra infrarouge, ayant pour finalité d’enregistrer les conditions de circulation », explique Andreas Eidehall, expert en systèmes de sécurité active chez Volvo Car Corporation.
    Il est indispensable que le système fonctionne également dans l’obscurité car la plupart des collisions avec le grand gibier se produisent à l’aube, au crépuscule et en période hivernale où les journées sont courtes. La caméra surveille la route en amont et, si un animal coupe le faisceau, le système envoie de signaux sonores d’alerte. En l’absence de réaction du conducteur, le freinage est automatiquement déclenché.
    « Le but du système, c’est d’être opérationnel aux vitesses autorisées sur les nationales et départementales. Dans les cas où il ne pourra aider le conducteur à éviter totalement la collision, le système ralentira suffisamment la voiture pour réduire la force de l’impact et par conséquent les risques de blessures graves », poursuit Andreas Eidehall.

     

    Interprétation des données
    L’un des défis auquel étaient confrontés les ingénieurs, c’était d’apprendre au système à reconnaître différents animaux. L’équipe de développement de Volvo Car Corporation a passé une soirée dans
    un parc safari à enregistrer numériquement des séquences filmées d’animaux et leurs différents types de comportement. L’équipe, ce soir-là, s’est focalisée sur les élans, les cerfs et les daims. En
    parcourant à allure réduite un sentier au bord duquel du fourrage avait été placé pour attirer les animaux, beaucoup de données furent recueillies qui serviraient par la suite à évaluer et développer le système de capteur.
    Dans un premier temps, le système interviendra pour les animaux de grande taille, tels qu’élans, daims ou rennes, qui risquent de blesser le conducteur ou les passagers lors d’un impact.

     

    Collision avec le grand gibier :
    Des risques immenses
    De nombreux conducteurs appréhendent les risques de collision avec le grand gibier. Il y a donc tout lieu de s’en préoccuper. Rien qu’en Suède, on signale tous les ans plus de 40 000 accidents impliquant des animaux sauvages. Le plus grand danger, c’est une collision avec un élan. « Un impact avec un élan induit un risque relativement élevé de blessures car il est courant de voir
    l’animal être projeté en travers du capot et terminer sa course au niveau du pare-brise
    », souligne Andreas Eidehall.

     

    Concernant le système et ses différentes fonctions, Andreas ne peut évidemment en dire plus pour le moment. Il s’agit d’un projet lancé voici un peu plus d’un an et il reste beaucoup à faire. Différentes technologies font actuellement l’objet d’évaluations, un logiciel est en cours de développement. Et, alors que le système « apprend » à reconnaître différents animaux, l’ingénierie est également en train de concevoir les mécanismes de prise de décision nécessaires, c’est-à-dire la façon et le moment où le système doit intervenir.
    « Nous observons dans nos statistiques d’accidents que c’est là un sujet important auquel il faut donner la priorité. En outre, nous savons que ce type de système de sécurité suscite un engouement considérable. Lors des démonstrations de la Détection Piéton avec freinage automatique à pleine puissance, on nous a souvent posé la question de la protection contre les accidents avec le grand gibier. Nous présenterons un produit commercialisable d’ici quelques années », conclut Andreas Eidehall.

     

    Statistiques des accidents de la route avec des animaux sauvages

     

    • Nombre d’accidents de la route impliquant des animaux sauvages en Suède : un peu plus de 47 000 en 2010. (Source : Conseil consultatif suédois sur les accidents impliquant les animaux sauvages).
    • Accidents avec un élan : environ 7000. (Source : Conseil consultatif suédois sur les accidents impliquant les animaux sauvages).
    • D’après les données statistiques d’accidentologie de Volvo, les collisions avec un élan comportent un risque élevé de blessures.
    • L’Institut américain de sécurité routière IIHS (US Insurance Institute For Highway Safety) a compilé des données sur la période 1993-2007. Au total, 2 499 personnes ont perdu la vie dans
      des accidents de la route impliquant des animaux sauvages au cours de cette période. Le rapport énonce également que le nombre d’accidents de la route impliquant le grand gibier s’accroît de près de 30 % au mois de novembre. State Farm, la plus grande compagnie d’assurances américaine, rapporte que le nombre de demandes d’indemnisation pour des accidents de la route impliquant le grand gibier a augmenté de 14,9 % entre 2003 et 2008.

     

    Nanterre, le 10 juin 2011.

    Volvo Car Corporation passe à l’étape suivante en matière de sécurité active, avec le développement d’un système qui alerte et déclenche un freinage automatique en cas de présence d’animaux sur la chaussée. Cette nouvelle technologie sera commercialisée d’ici quelques années.
    Retour