Actualités
  • VOLVO DRIVe RACE - NORMANDY SAILING WEEK - LE HAVRE // Toulon Provence Méditerranée – COYCH le grand vainqueur !

    11/06/2012
    Volvo DRIVe Race 2012
    VOLVO DRIVe RACE - NORMANDY SAILING WEEK - LE HAVRE Toulon Provence Méditerranée – COYCH le grand vainqueur !

    VOLVO DRIVe RACE - NORMANDY SAILING WEEK - LE HAVRE Toulon Provence Méditerranée - COYCH le grand vainqueur !

     

    Information & video de la Volvo DRIVe Race au Havre

     

    http://www.youtube.com/watch?v=mi-LJv9sFAw&sns=fb

     

     

    Courrier Dunkerque et Bretagne Crédit Mutuel Elite complètent respectivement le podium. La course au large de coefficient 3 et de 235 milles en guise de mise en bouche mardi dernier, promettait une NSW riche en rebondissements. Promesses tenues puisque l'équipage Omanais sur BAE Systems y décroche la première place ! 

    A l'image d'une pré-saison impeccable, Toulon Provence Méditerranée - COYCH confirme son leadership en s'imposant grand vainqueur sur les trois compétitions de la Volvo DRIVe Race (Spi Ouest France Intermarché, Grand Prix de l'Ecole Navale, Normandy Sailing Week) auxquelles il a participé ! « C'est très positif pour nous pour la suite ! Nous sommes très contents du bilan. C'était la première épreuve où nous avions un objectif de résultat. Nous sommes fluides dans nos manœuvres mais Courrier Dunkerque est un cran au dessus à ce niveau là. Nous nous sommes fait plaisir et c'est le plus important pour nous !», commente Fabien Henry, skipper de TPM. Les Dunkerquois, qui avaient débuté la NSW sur de mauvaises notes, ont usé de tout leur savoir faire pour revenir dans le top 3 du classement général provisoire dès vendredi ! « Nous terminons à la fin des deux premières journées à la 5ème place. Nous étions capables de faire mieux ! Nous avons profité de la journée annulée samedi à cause du vent fort pour nous reposer » confie Daniel Souben. Pour preuve du niveau homogène et serré en M34, BAE Systems et Bretagne Crédit Mutuel Elite se sont disputés la 3ème marche du podium jusque sur le dernier bord ! Ils concluent la NSW avec 3 points d'écart seulement. « Depuis le début de la saison, les Omanais et les Nantais sont de vrais concurrents pour nous !  Il nous manque un petit déclic pour être devant. J'espère que nous le trouverons d'ici le Tour de France à la Voile (rires) », précise le double vainqueur du figaro et skipper de Bretagne Crédit Mutuel Elite, Nicolas Troussel.

    Un parcours offshore déroutant

    Au départ du Havre, les M34 se sont élancés mardi à 8 heures vers l'Angleterre, en passant par l'Île de Wight. Après avoir enroulés la marque obligatoire à Cowes, et un passage dans le Solent, les équipages ont dû composer avec le courant qui s'est largement fait sentir à Barfleur. Courrier Dunkerque alors en tête se faisait piéger et perdait son leadership (6ème à l'arrivée).  TPM quant à lui choisissait une option plus à l'Ouest lui permettant de conserver sa position en tête de peloton (ils terminent 3ème).  Après 27 heures de navigation dans des conditions ventées, humides et fraîches, BAE Systems, skippé par Cédric Pouligny et aidé par Gérald Véniard à la navigation, remporte cette course offshore. « Nous avons effectué un choix stratégique payant en allant chercher la renverse du courant à Barfleur alors que nous n'étions pas en tête. Cette stratégie a marché. Les Normands étaient avec nous » commente Cédric Pouligny. L'équipage du Collectif France Espoir Monotype composé de jeunes Normands, crée la surprise en s'invitant sur la seconde marche du podium. « Nous pensions que nous étions cinquième... C'était une sacrée bonne surprise, et si nous l'avions su avant, nous aurions sans doute terminé premiers (rire) », commente Maxime Mesnil skipper de Bred / La Normandie ».
     

    Bilan et suite du programme


    Le bilan des quatre premières étapes de la Volvo DRIVe Race a donné le ton pour la suite du programme ! Si l'équipage sudiste a su tirer son épingle du jeu, les autres concurrents tels Nantes St Nazaire E. Leclerc, BAE Systems, Ile de France ou encore Bred / La Normandie ont prouvé sur les différentes étapes qu'ils pouvaient jouer les troubles fêtes. Le niveau en M34 est ainsi relevé, ce qui pimentera les 25 jours de compétitions prochains pour  le départ de la 35 ème édition du TFV 2012 ! Les M34 enchaîneront ensuite avec la Med Race, ultime étape de la Volvo DRIVe Race et du Championnat de France de Course au Large en septembre prochain.

     

    Fabien Henry, skipper de Toulon Provence Méditerranée :
    "C'est très positif pour nous pour la suite ! Nous sommes très contents du bilan. C'était la première épreuve où nous avions un objectif de résultat. Nous sommes fluides dans nos manœuvres mais Courrier Dunkerque est un cran au dessus à ce niveau là. Nous nous sommes fait plaisir et c'est le plus important pour nous !»

    Daniel Souben, skipper de Courrier Dunkerque :
    « Nous terminons deuxième de la Normandy Sailing Week, donc on ne s'en sort bien. Sur le parcours offshore et les bananes des premiers jours, nous n'avons pas bien marché. Nous terminons à la fin des deux premières journées à la 5ème place. Nous étions capables de faire mieux ! Nous avons profité de la journée annulée samedi à cause du vent fort pour nous reposer. La Normandy était importante car c'est la première épreuve du Championnat de France de Course au Large en Equipage. L'objectif était d'être devant, mais TPM fait mieux. Cependant, nous sommes peut-être plus polyvalents que les Sudistes car plus à l'aise dans le petit temps. C'est sans doute un avantage pour le Tour de France à la Voile. Les jeux sont ouverts ! Désormais, nous allons nous reposer pour attaquer le Tour de France à la Voile dans de bonnes conditions. »

    Nicolas Troussel, skipper de Bretagne Crédit Mutuel Elite
    « Notre objectif était de faire un podium. Mission réussie ! Depuis le début de la saison, les Omanais et les Nantais sont de vrais concurrents pour nous !  Il nous manque un petit déclic pour être devant. J'espère que nous le trouverons d'ici le TFV ! »

    Maxime Mesnil, skipper de Bred / La Normandie

    « Nous pensions que nous étions cinquième... C'était une sacrée bonne surprise, et si nous l'avions su avant, nous aurions sans doute terminé premiers (rire)»

    Cédric Pouligny, skipper de BAE Systems :

    « Le résultat est au-delà de nos espérances, puisque nous sommes premiers !  Nous n'étions pas trop mal placés en haut. On s'est fait distancer en approche de l'Île de Wight mais notre navigateur, Gérald Véniard, nous a sortis un bon coup. Nous avons effectué un choix stratégique payant en allant chercher la renverse du courant à Barfleur alors que nous n'étions pas en tête. Cette stratégie a marché. Les Normands étaient avec nous. La course n'était pas facile... Il ne faisait pas chaud. Et nous sommes arrivés en Angleterre sous la pluie. Mais globalement les conditions étaient géniales car c'est rare de traverser la Manche aussi vite ! Un peu plus de 24 heures pour faire 235 milles, c'est plus que bien. Nous sommes très contents ! »

    Corentin Douguet, skipper de Nantes St Nazaire E.Leclerc :
    "
    Nous avons progressé depuis le début de la saison. La preuve, nous claquons une manche aujourd'hui. Il y a encore des choses à travailler. Nous pallierons au maximum notre déficit de vitesse sur le Tour de France à la Voile à l'aide de nous nouvelles voiles."

     

    Classement général provisoire après 13 courses :

    1- Toulon Provence Méditerranée, Fabien Henry, 28 points  
    2- Courrier Dunkerque 3, Daniel Souben, 41 points
    3- Bretagne Crédit Mutuel Elite, Nicolas Troussel, 48 points  
    4- BAE Systems, Cédric Pouligny, 51 points  
    5- Nantes St Nazaire-E. Leclerc,  Corentin Douguet, 57 points  
    6- Bred / La Normandie, Cédric Château, 61 points  
    7- Ile de France, Vincent Aillaud, 67 points  
    8- Côtes d'Armor Bretagne, Clément Santoro , 83 points  
    9- ISKAREEN, Sönke Bruhns, 103 points  
    10- TU Delft, Pieter Van Notten 104 points  
    11- Martinique-Mediabat, Mathieu Mourès 107 points

    Courrier Dunkerque et Bretagne Crédit Mutuel Elite complètent respectivement le podium. La course au large de coefficient 3 et de 235 milles en guise de mise en bouche mardi dernier, promettait une NSW riche en rebondissements. Promesses tenues puisque l'équipage Omanais sur BAE Systems y décroche la première place !
    Retour