Actualités
  • QUARANTE ANS AU SERVICE DE LA SECURITE

    11/08/2010

    Depuis 40 ans maintenant, l’Equipe de Recherche sur les Accidents de Volvo Car Corporation documente et analyse les accidents de la circulation impliquant des Volvo. La plupart des systèmes de sécurité présentés au fil des ans s’appuient sur un savoir-faire étayé par l’impressionnante base de données collectée par l’Équipe de Recherche sur les Accidents.

     

    Ce fut grâce à une nouvelle invention révolutionnaire que l’Équipe de Recherche sur les Accidents a débuté son activité. C’était en 1966, soit quelques années après l’invention de l’ingénieur Volvo Nils Bohlin de la ceinture de sécurité trois points et l’introduction par Volvo de cet équipement de série sur les sièges avant de tous ses modèles.
    Afin de mesurer les effets de la ceinture de sécurité dans les accidents de la circulation, tous les accidents impliquant des véhicules Volvo ont été analysés sur une période d’un an. La ceinture de sécurité a prouvé son efficacité de façon très probante en faisant apparaître une réduction de 50 % des blessures.
    Les ingénieurs Volvo ont réalisé l’importance de comprendre exactement ce qui se passe pour les occupants du véhicule ainsi que pour le véhicule lui-même lorsqu’un accident se produit afin d’être en mesure de développer à l’avenir des produits de meilleure qualité et améliorant la sécurité. La première graine fut semée et en 1970 l’Équipe de Recherche sur les Accidents de Volvo Cars fut inaugurée.

     

    La méthode qui est utilisée aujourd’hui a été affinée avec le temps, mais toutes les informations sont toujours obtenues à partir des véritables accidents de la route.


    « Nous devons envisager le fait que nos clients ne font pas toujours ce que nous attendons d'eux. Ils réagissent différemment aux situations qui se présentent à eux. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de comprendre le comportement du conducteur et la façon dont celui-ci influence l’enchaînement des événements lors d’un véritable accident », comme l’explique John Fredrik Grönvall, un membre de l’équipe.
    Les travaux réalisés par l’Équipe de Recherche sur les Accidents se divisent en deux catégories principales. Dans un premier temps, les études approfondies d’accidents individuels fournissent des informations sur la façon dont les systèmes de protection du
    véhicule se comportent et la façon dont les personnes impliquées dans les accidents sont blessées.


    Et dans un second temps, les statistiques générales permettent de dresser un tableau de probabilités concernant la survenance d’un certain type d’accident. Ces renseignements permettent d’établir une précieuse liste de priorités à prendre en compte concernant le
    développement des nouveaux modèles.


    Les informations recueillies sont analysées par le personnel du Centre de sécurité de Volvo Cars, par des spécialistes des services techniques et par des experts médicaux.
    Au final, ce sont des informations concernant environ 40 000 accidents impliquant des véhicules Volvo qui ont été réunies depuis que l’unité a été mise en place, et 2 100 analyses approfondies largement documentées qui ont été réalisées. Ceci constitue une base de données précieuse qui fournit des renseignements pour le développement des nouveaux produits.

     

    Les dix ans du laboratoire d’essais de choc
    L’Équipe de Recherche sur les Accidents célèbre conjointement avec le Centre de sécurité de Volvo Cars ses dix ans d’activité. Le 29 mars 2000, le roi de Suède Carl XVI Gustaf a inauguré le centre, qui demeure à ce jour l’un des sites de ce type les plus
    sophistiqués au monde.


    Depuis sa création, chaque nouveau modèle Volvo a subi entre 100 et 150 essais de choc différents dans ce laboratoire afin de tester divers scénarios d’accidents, et même avant que la voiture existe en tant qu’objet physique, elle a été testée des milliers de fois sous forme de prototype à l’aide de divers simulateurs virtuels.


    Environ 3 000 tests de choc physiques au total ont été effectués dans ce laboratoire depuis son inauguration en 2000. Tout ce travail vise à garantir que les différents systèmes de sécurité du véhicule interagissent comme prévu et fournissent une protection
    efficace pour tous les passagers du véhicule, quelle que soit leur taille, à diverses vitesses et suivant divers scénarios d’accidents. Les essais de choc viennent en complément des recherches sur les accidents effectuées sur le terrain par l’Équipe de Recherche sur les Accidents.

     

    St-Germain-en-Laye, le 11 aout 2010

    Depuis 40 ans maintenant, l’Equipe de Recherche sur les Accidents de Volvo Car Corporation documente et analyse les accidents de la circulation impliquant des Volvo. La plupart des systèmes de sécurité présentés au fil des ans s’appuient sur un savoir-faire étayé par l’impressionnante base de données collectée par l’Équipe de Recherche sur les Accidents.
    Retour