Communiqués de presse
  • Les Volvo V70 et S80 DRIVe sous la barre des 120 g en émissions de CO2

    01/02/2010

    La clientèle écologique de Volvo peut désormais acquérir un modèle Volvo V70 ou S80 DRIVe affichant un faible niveau d’émissions de CO2 de 119 g, ce qui correspond à une consommation de carburant de précisément 4,5 l/100 km. Ainsi, en pratiquement un an, Volvo Cars a réussi la prouesse de sortir cinq modèles à moins de 120 g en émissions, la meilleure offre dans son segment.

    « Depuis le lancement de nos premiers modèles à 119 g, au Salon de l’Automobile 2008 à Paris, l’ingénierie ne s’est pas reposée sur ses lauriers, explique Stephen Odell, Président Directeur Général de Volvo Cars. En ajoutant dorénavant deux hauts de gamme sous la barre fatidique des 120 g, nous nous positionnons parmi ces rares constructeurs, au sein de la concurrence, capables de commercialiser des véhicules toujours plus verts ».

    Le label Volvo DRIVe distingue les véhicules les plus méritants au plan écologique dans leur catégorie respective. Outre les Volvo V70 et S80, d’autres modèles sont labellisés DRIVe sous la barre des 120 g : la Volvo C30 (99 g / km), la Volvo S40 (104 g / km) et la Volvo V50 (104 g / km).
    Comme précédemment, les nouvelles versions V70 et S80 DRIVe à 119 g sont équipées du moteur Diesel 1.6 D accouplé à une boîte manuelle. Elles offrent une puissance de 110 ch pour un couple de 240 Nm.

    Recharge batterie intelligente et diminution des frottements
    Les spécialistes groupe motopropulseur de Volvo ont mis à profit deux technologies pour faire passer les émissions de CO2 de 129 g / km (4,9 l/100 km) précédemment à désormais 119 g / km (4,5 l/100 km). Explications :

    • La recharge batterie intelligente, pour laquelle l’unité de commande n’autorise l’alternateur à recharger la batterie qu’en fonctionnement du moteur à faible charge, par exemple en descente.
    • Frottements réduits au niveau de la courroie d’entraînement de l’alternateur et du compresseur de climatiseur. Le nouveau dessin du galet tendeur et de la poulie d’alternateur concourt à abaisser la consommation et les émissions.

    « La recharge batterie évoluée constitue la mesure la plus importante. C’est essentiellement grâce à elle que nous avons pu descendre sous la barre des 120 g, ce qui induit pour le consommateur divers avantages, notamment fiscaux, dans un certain nombre de pays européens », confie Ulf Nordström, Directeur de Projet technique chez Volvo Cars.

    1 750 km avec un plein
    Concrètement, la baisse de consommation de 4,9 l/100 km (cycle mixte) à 4,5 l signifie qu’un conducteur parcourant 15 000 km/an économisera 60 l de gazole. En termes d’émissions de dioxyde de carbone, le gain atteint 150 kg sur l’année.

    « Etant donné que la consommation sur autoroute n’est plus que de 4,0 l / 100 km tout rond, il est possible de parcourir 1 750 km avec un seul plein, précise Ulf Nordström. C’est là une autonomie exceptionnelle si l’on tient compte de la taille de la voiture ». 

    La clientèle écologique de Volvo peut désormais acquérir un modèle Volvo V70 ou S80 DRIVe affichant un faible niveau d’émissions de CO2 de 119 g, ce qui correspond à une consommation de carburant de précisément 4,5 l/100 km. Ainsi, en pratiquement un an, Volvo Cars a réussi la prouesse de sortir cinq modèles à moins de 120 g en émissions, la meilleure offre dans son segment.
    Retour