Communiqués de presse
  • Trophée de Bourgogne - Eric van de Poele: « Une belle revanche »

    02/05/2011

    C’est un week-end parfait pour le Volvo S60 Racing Team qui s’est adjugé les deux pole positions, les deux victoires et les deux meilleurs tours en course sur le circuit de Dijon-Prenois. A ce petit détail près que les classements ont été suspendus en raison de jantes jugées non conformes sur la S60.

    Arrivé en Bourgogne avec un zéro pointé au marquoir, le Volvo S60 Racing Team n’avait plus le moindre droit à l’erreur. Eric van de Poele, Vincent Radermecker et toute l’équipe Greenspeed ont réussi leur pari, signant un week-end parfait sur le circuit de Dijon.

    « Je suis d’autant plus content qu’on n’a pas vraiment été épargné, souligne van de Poele. Dès les essais libres, on a été freiné dans notre travail à cause d’un problème de rigidité dans la face avant de notre S60. Heureusement, l’équipe a trouvé la solution pendant la nuit et, samedi, tout fonctionnait correctement. Notre chance, c’est que Vincent et moi travaillons plus ou moins de la même façon, ce qui nous a permis de régler très vite la voiture et de nous retrouver prêts pour la première qualification. C’est d’ailleurs pareil en course où, sans doute de par notre expérience, nous avons une meilleure gestion des pneus que nos adversaires. C’est notre force. »

    Première récompense: une première pole. « Cueillie très nettement par Eric, précise Rader. Pour réussir à décrocher la mienne, j’avoue avoir dû me cracher dans les mains pour prendre le dessus sur Stéphane Lémeret. C’est d’ailleurs encore lui et son équipier, Edouard Mondron - l’équipage le plus redoutable à mes yeux - qui nous ont causé le plus de soucis, ce dimanche en particulier. Au pitstop, au contraire de nos adversaires directs, nous avons pris l’option de changer un pneu arrière par mesure de sécurité. Cela a duré plus longtemps et nous sommes ressortis 2es. Mais Eric a cravaché ferme pour nous offrir ce second succès. »

    Sportivement, joie et satisfaction animent le Volvo S60 Racing Team au soir de ce meeting parfait. Le hic, c’est que, l’équipe n’ayant toujours pas reçu les nouvelles jantes requises par le nouveau règlement en cours, sa voiture a été jugée non conforme par les commissaires. Comme elle a fait appel de cette décision, il reviendra au tribunal sportif de statuer dans les prochaines semaines.

    « Difficile de prédire la décision, commente Vincent Radermecker. De notre point de vue, nous sommes pleinement dans notre droit puisqu’il nous est impossible d’accélérer la construction de ces jantes spécifiques, jantes que nous avons bien sûr commandées dès que nous avons pris connaissance du nouveau règlement. Mais, de leur point de vue, les défenseurs du règlement sont aussi dans leur droit. Ce qui est sûr, c’est que si on nous enlève ces deux victoires, on peut déjà dire adieu au championnat. »

    « La politique n’étant pas notre ressort, à nous pilotes, je me contenterai de souligner la magnifique revanche prise ce week-end sur la piste au terme de joutes toujours très serrées avec nos concurrents, conclut Eric. Maintenant, il nous faut absolument continuer à remonter au championnat car, même si on nous laisse nos deux victoires, nous sommes encore loin… Mais nous sommes aussi loin d’avoir dit notre dernier mot!»

    C’est un week-end parfait pour le Volvo S60 Racing Team qui s’est adjugé les deux pole positions, les deux victoires et les deux meilleurs tours en course sur le circuit de Dijon-Prenois. A ce petit détail près que les classements ont été suspendus en raison de jantes jugées non conformes sur la S60.
    Retour