Communiqués de presse
  • BTCS – Trophée de Bourgogne - On efface et on recommence

    29/04/2011

    Rentrée bredouille de son premier meeting de la saison à Zolder, l’équipe du Volvo S60 Racing arrive à Dijon-Prenois portée par l’espoir d’effacer ce week-end noir en retrouvant au plus vite le chemin du podium.

    Tout avait commencé à la perfection pour le Volvo S60 Racing Team, auteur de la première pole de la saison 2011 du Belgian Touring Car Series. En fin de compte, Eric van de Poele et Vincent Radermecker n’ont pas pu récolter le moindre point en ce meeting d’ouverture, trahis par deux fois par la mécanique de leur Suédoise, pourtant si fiable l’an dernier.

    « Nous espérons en toute logique avoir déjà avalé notre part de pain noir », concluait alors Radermecker. Lequel, fidèle à son habitude, aborde ce Trophée de Bourgogne la tête froide, dans l’expectative…
    « Ce mercredi, nous avons encore passé toute l’après-midi à essayer de comprendre les origines de nos abandons à Zolder, explique Vincent. Une faiblesse de porte-moyeu, ça peut aisément se comprendre sur ce circuit aux bordures agressives. Par contre, on n’a toujours pas défini avec certitude l’origine de la panne survenue dans la boîte de vitesses. »

    Un second paramètre a compliqué la préparation de la Volvo pour ce 2e meeting de l’année : « Cet hiver, nous avons appris un peu tardivement que nous devions changer de taille de jantes sur notre S60, poursuit « Rader ». Malgré notre bonne volonté et celle de Michelin pour tenter – en vain – de monter des pneus sur des jantes trop larges, à Zolder, nous avions obtenu une dérogation pour utiliser les roues de l’année dernière. Forcément, les trois semaines contenues entre les deux meetings n’ont pas suffi au miracle et, malgré nos efforts pour les obtenir, nous arrivons à Dijon sans roues réglementaires. En espérant recevoir une nouvelle dérogation… Malheureusement, pendant que nous dépensons notre énergie à régler ce problème, on ne travaille pas sur la voiture avec toute l’attention qu’une candidate au titre mérite. Une chose est sûre: Eric et moi, ainsi que toute l’équipe Greenspeed qui bichonne notre Volvo Silhouette, nous arrivons en Bourgogne animés plus que jamais de cet esprit combatif et professionnel auquel la S60 doit son si joli palmarès. Si le sort nous laisse nous exprimer, il faudra compter avec nous.»

    Rentrée bredouille de son premier meeting de la saison à Zolder, l’équipe du Volvo S60 Racing arrive à Dijon-Prenois portée par l’espoir d’effacer ce week-end noir en retrouvant au plus vite le chemin du podium.
    Retour