Histoire

La sécurité : un héritage dont Volvo Cars est fier

Le projet « plus aucun mort ni blessé grave dans une Volvo neuve d'ici 2020 » résulte d'une volonté de sauver des vies, transmise chez Volvo de génération en génération depuis la fondation de l'entreprise en 1927.

Priorité à la sécurité dès le début

Nonante ans plus tard, des notations de sécurité accordées récemment par des organismes indépendants montrent que le fabricant suédois de voitures haut de gamme se rapproche de son objectif ambitieux.

Trois récents modèles Volvo, la S90, la V90 et la XC90, sont les voitures les plus performantes qui aient jamais existé selon les strictes notations de sécurité d'Euro NCAP, qui constitue une référence importante pour les consommateurs européens.

Le cheminement vers cette position de leader mondial de la sécurité automobile débuta lorsque la première Volvo sortit de l'usine de Göteborg, en Suède, le 14 avril 1927.

Gustaf Larson, qui fonda Volvo avec Assar Gabrielsson, écrivit dans l'une des premières brochures commerciales : « Les voitures sont conduites par des femmes et des hommes. C'est pourquoi le principe qui doit guider tout ce que nous faisons chez Volvo est et doit rester la sécurité ».

Tout au début, la majorité des équipements de sécurité visaient à protéger les occupants en cas d'accident. La Volvo PV444, qui fut lancée en 1944, en est un bon exemple. Le modèle, qui plus tard conduirait à la réussite de Volvo aux États-Unis, entourait les passagers d'une robuste cage de sécurité et comportait un pare-brise en verre feuilleté qui ne volait pas en éclats en cas de collision.

Nils Bohlin : inventeur de la ceinture de sécurité 3 points

Un peu de Volvo dans chaque voiture

En 1958, Nils Bohlin devint le premier ingénieur de sécurité de Volvo Cars. Un an plus tard, il conçut la ceinture de sécurité 3 points, comme nous la connaissons aujourd'hui. Aucun autre équipement de l'histoire de l'automobile n'a sauvé plus de vies.

La solution ingénieuse de Volvo Cars était aussi simple qu'efficace : une ceinture de sécurité qui combine la ceinture épaulière et la ceinture sous-abdominale et se fixe à un point d'ancrage bas, à côté du siège, offrant une géométrie en forme de V qui garantit le maintien en place de la ceinture, même en cas de collision.

En 1959, Volvo Cars devint le premier constructeur automobile au monde à équiper en série l'Amazon et la PV544 de ceintures de sécurité 3 points. Quelques années plus tard, l'entreprise suédoise renonçait à ses droits de propriété industrielle pour permettre à tous les constructeurs automobiles d'utiliser la ceinture de sécurité.

On peut donc dire qu'il y a un peu de Volvo dans chaque voiture, même si celle-ci est d'une autre marque. Et, pendant que vous lisiez ces lignes, la ceinture de sécurité 3 points a encore sauvé une vie quelque part dans le monde.

Pionnier dans la protection des enfants

Volvo Cars est aussi pionnier dans la sécurité des enfants. Le premier prototype de siège enfant dos à la route fut testé en 1964 et lancé quelques années plus tard. S'en sont suivies de nombreuses innovations qui ont sauvé la vie d'innombrables enfants au fil des ans. La plupart des modèles Volvo modernes peuvent, par exemple, être équipés de coussins rehausseurs intégrés sur le siège arrière.

Dans les années 1970, la 240 marqua une étape importante dans la reconnaissance de Volvo comme marque synonyme de sécurité. Cette Volvo emblématique, produite pendant près de 20 ans, servit de référence pour constituer la toute nouvelle réglementation américaine relative à la sécurité automobile.

La liste d'innovations de Volvo en matière de sécurité est longue. Elle inclut également des protections révolutionnaires contre les chocs latéraux, des systèmes de prévention et de protection en cas de tonneaux, ainsi que des solutions qui aident les conducteurs à éviter des sorties de routes, pour n'en mentionner que quelques-unes.

1/4

Des systèmes qui protègent tous les usagers de la route

Systèmes anti-collision

Au fil des ans, l'attention s'est de plus en plus portée sur les équipements anti-collision. La plupart des modèles Volvo sont équipés de technologies sophistiquées qui détectent d'autres voitures, des cyclistes, des piétons et de grands animaux. Si une collision est imminente et que le conducteur ne réagit pas à temps, la voiture freine automatiquement ou aide le conducteur à éviter le danger.

En 2017, les essais sur les technologies de conduite automatique continueront de rapprocher Volvo de son objectif de sécurité. Même si les Volvo modernes sont plus sûres que ce que les fondateurs de l'entreprise auraient pu imaginer il y a 90 ans, le point de départ de toute innovation reste le même : les conditions réelles de circulation.

« Nous créons toutes nos voitures autour des personnes et des défis auxquels elles font face dans la circulation. Nous étudions des données. Nous traitons des chiffres. Nous innovons. Le résultat : quelques-unes des voitures les plus sûres qui aient jamais existé », se réjouit le professeur Lotta Jakobsson, Senior Technical Specialist Safety au Volvo Cars Safety Centre.