Le rêve de Jonas

Jonas Gerckens

Le 4 novembre prochain, 123 bateaux quitteront le port breton de Saint-Malo pour participer à la mythique Route du Rhum, un périple solitaire de 3452 miles nautiques qui les emmènera à Pointe-à-Pitre. 

Le rêve de Jonas

Le 4 novembre prochain, 123 bateaux quitteront le port breton de Saint-Malo pour participer à la mythique Route du Rhum, un périple solitaire de 3452 miles nautiques qui les emmènera à Pointe-à-Pitre. Parmi les participants, le skipper liégeois Jonas Gerckens, à bord de son Volvo 104 Class40. Son objectif : terminer parmi les dix premiers de sa catégorie.

Jonas, un garçon dans le vent

Cette année, Jonas Gerckens participe à la Route du Rhum pour la première fois. Il est le seul belge inscrit en catégorie Class40. C’est un rêve d’enfant qui se réalise. En effet, Jonas n’a qu’une dizaine d’années quand il assiste à Saint-Malo au départ de la course. Il se promet alors d’y participer un jour, ce qu’il fera enfin, à l’âge de 38 ans, après s’être brillamment qualifié. Jonas a toujours eu la voile dans le sang. L’on peut même dire qu’il a grandi sur un voilier, voyageant 4 ans avec sa famille quand il était tout petit. Plus tard, il décide de quitter la Belgique et de s’installer à Lorient pour vivre son rêve. Mais la voile étant un sport de plus en plus coûteux, car faisant appel à des technologies de plus en plus sophistiquées et à des équipes de plus en plus fournies, Jonas a du mal à financer sa passion. En 2016, il pense même à tout plaquer quand une rencontre va changer sa vie.

“Quand j’avais 10 ans je me suis promis de participer à la route du Rhum."

Jonas Gerckens

Skipper liégeois

Volvo et Jonas, voguons ensemble

Volvo, qui croit en lui, le contacte et décide de le soutenir, d’abord sur un petit bateau de 6 m 50, puis sur le catamaran Flying Phantom. En 2018, Volvo devient sponsor principal du projet Class40, une classe de bateau que l’on pourrait comparer à la catégorie GP2 dans le sport automobile. La collaboration entre Volvo et Jonas va même jusqu’à la création d’une école : la Volvo Sailing Academy, un pôle d’entraînement et de perfectionnement destinés à tous les navigateurs issus des clubs de la Fédération francophone du yachting belge.





Oufti !

« Oufti ». En bon Liégeois, c’est ainsi que Jonas Gerckens appelle familièrement son voilier, mieux connu sous le nom de Volvo104. Il faut dire qu’ils sont très complices, Jonas ayant, avec l’aide de Volvo, sauvé son bateau de la casse pour lui donner une nouvelle vie alors qu’il était abandonné sur un terrain vague.

Volvo104 est un monocoque de 12 mètres 20 de Class40, l’antichambre de la F1 des mers. Par sa taille et sa sophistication technologique, il permet à la fois à Jonas d’appréhender l’aspect physique du pilotage d’un grand voilier et les subtilités de la navigation électronique.





1/2

Volvo et la voile, la belle histoire

Pour Volvo, la voile est une histoire qui début à l’aube du millénaire. En 1999, la fameuse « Whitbread Round the World Race » est rebaptisée « Volvo Ocean Race », une compétition planétaire qui a lieu tous les 3 ans et qui est devenue l’un des plus grands événements de voile au monde. Volvo soutient évidemment Jonas mais aussi la navigatrice Emma Plasschaert, et bien sûr la Volvo Sailing Academy. Mais pourquoi le constructeur suédois aime-t-il autant le grand large? Tout simplement parce que les valeurs portées par la voile correspondent aux valeurs chères à Volvo : la qualité, l’innovation, le dépassement de soi, la technologie dans le respect de la nature, la liberté, la découverte…








1/3

L’ivresse du grand large

En 1978, lors de sa première édition, la Route du Rhum frappe déjà les esprits. D’abord, à cause d’une triste nouvelle : la disparition du marin Alain Colas et de son trimaran Manureva. Mais la Route du Rhum 1978 marqua également les mémoires par son final étourdissant, le britannique Mike Birch et son petit trimaran jaune devançant de 98 secondes le français Michel Malinowski, à bord de de Kriter V, un monocoque de 21 mètres de long.

D’autres marins célèbres participèrent à cette première édition : Florence Arthaud, Olivier de Kersauson et Philippe Poupon notamment. 40 ans plus tard, la légende est toujours vivante.

Bonne route (du rhum) !

Il ne nous reste plus qu’à souhaiter bonne route à Jonas. Nous sommes sûrs qu’il portera haut les couleurs de la Belgique et de Volvo. Bon vent à lui et à toute l’équipe qui le soutient !