Innovation

XC90 présente… l'art de la technologie humaine

Faisant de l'innovation durable sa priorité, l'inventeuse Xin Liu relie les points entre design, ingénierie et formation artistique.


TEXTE : STEPHEN WORTHY | PHOTOGRAPHIE : ANDREW SHAYLOR

Le contrôle vocal vous permet de rester concentré sur la route plus longtemps

L'équipement de Xin Liu tient dans la paume de sa main. Pourtant, l'Orbit Weaver est une solution de mobilité personnelle qui pourrait bien révolutionner la façon dont les astronautes et voyageurs de l'espace négocient la microgravité (l'état proche de l'impesanteur rencontré dans l'espace).

On le sait, les effets de la microgravité compliquent fortement les déplacements. C'est pourquoi Xin, inspirée par la façon dont les araignées tissent leurs toiles, a inventé un système qui envoie des ‘fils’ à embouts magnétiques qui agissent comme une amarre avec un objet solide, et permettent de se déplacer plus facilement dans un environnement en microgravité.

« J'ai commencé par penser aux astronautes entraînés ou aux athlètes et comment ‘là-bas’ [dans l'espace] votre corps ne fonctionne plus comme il devrait », explique Xin. « Ensuite, j'ai pensé à la navigation et au désir de s'ancrer quand vous êtes détaché de la gravité. Car dans l'espace, vous êtes confronté à ce magnifique dilemme entre liberté et perte de contrôle. »

Originaire du Xinjiang, à l'ouest de la Chine, Xin a étudié l'ingénierie dans son pays. Elle a ensuite intégré les Beaux-Arts et passé ses diplômes au MIT, l'une des écoles les plus prestigieuses au monde. Aujourd'hui, elle est Conservatrice des Arts de l'Initiative d'Exploration Spatiale du MIT Media Lab. Soutenue par une équipe d'une cinquantaine d'étudiants et chercheurs, dont des biologistes, scientifiques informatiques, ingénieurs mécaniciens et même des musiciens, l'Initiative d'Exploration Spatiale a été lancée il y a deux ans pour, selon les termes de Xin, « démocratiser l'accès et révolutionner l'avenir de l'exploration spatiale ».

Xin explique que son rôle est essentiellement d'encourager les étudiants, notamment ceux avec un profil technique, à travailler de façon plus créative, imaginative et artistique. On retrouve cet esprit dans les créations de Xin, qui effacent les frontières entre technologie et art – en partie invention, en partie pièce d'exposition. Technologie mêlant beauté et finalité humanocentrique.

« Mon travail consiste à améliorer l'humanité avec la puissance de la technologie »

« On considère souvent que la technologie nous déshumanise. On s'inquiète de voir un jour les machines prendre notre place mais mon travail consiste à améliorer l'humanité avec la puissance de la technologie », explique Xin. « L'art et la science forment la combinaison ultime. »

Xin s'intéresse à la technologie qui a de la longévité – pas pour des raisons de rentabilité mais pour sa capacité à évoluer avec la personne qui l'utilise. Cette notion a d'ailleurs été le point de départ d'une autre de ses créations. Les équipements de surveillance de personne sont largement utilisés de nos jours, que ce soit sous la forme d'objets portables, comme votre montre, ou de systèmes de surveillance à porter sur le corps, notamment quand vous pratiquez une activité physique. Mais Xin craint une évolution vers une dépendance excessive sur ces équipements. Le plus grand danger, suggère-t-elle, est qu'ils vous détachent de votre responsabilité personnelle à prendre soin de vous.

Enter DermalAbyss est un ‘tatouage’ portable qui vous donne des informations sur votre santé en changeant de couleur, selon l'état du liquide interstitiel de votre corps – la solution qui entoure l'espace entre votre peau et vos organes.

« Le matin, au réveil, vous regardez votre peau et vous dites ‘Oh, j'ai l'air en pleine forme aujourd'hui, j'ai très bien dormi’. D'autres fois, vous vous réveillerez et verrez un cercle noir qui indique que vous devez prendre un peu plus soin de vous », explique Xin. « Je veux développer ce type de sensibilité. C'est ce que signifie la durabilité pour moi : avec le temps, vous vous comprendrez de mieux en mieux. Vous vous intéresserez de plus en plus à ce qui se passe dans votre corps plutôt que de compter sur la technologie. »

« J'envisage la durabilité au sens large », ajoute Xin. « Par exemple, dans mon travail, j'essaie de penser ‘Est-ce que cela va entraîner une addiction ? Est-ce que cela élimine la pensée ou le processus créatif de l'utilisateur ? Ou au contraire, est-ce que cela responsabilise les individus ?’

« C'est ce que signifie la durabilité pour moi. »

La nouvelle Volvo XC90 intègre de la technologie pour vous faciliter la vie, incluant un écran tactile vertical, réactif, et Volvo On Call, pour commander des fonctions de sélection de votre voiture avec votre téléphone. Telle est notre idée du luxe suédois, moderne et durable.