Technologie

La psychologie de la sécurité

Avec le V60, Volvo fait un nouveau bond en avant vers l’avenir de l’automobile. Malin Ekholm, du Centre de Sécurité Volvo Cars, nous raconte pourquoi Volvo a choisi une approche holistique de la sécurité.

TEXTE : IAN DICKSON

"J’aimerais que vous vous sentiez tellement en confiance à bord d’une Volvo que vous n’ayez même pas à penser à la sécurité", affirme Malin Ekholm. Déclaration étrange, venant de la vice-présidente du Centre de Sécurité Volvo Cars. C’est qu’en tant que membre d’un service dont l’influence s’étend à l’ensemble de l’entreprise, Malin pense que la sécurité est bien plus qu’une simple affaire de technologie. Pour elle, c’est avant tout une sensation, un état d’esprit.

Elle poursuit : "Prenez nos sièges, par exemple. Notre équipe ergonomie s’efforce de les rendre aussi confortables que possible. Parce que lorsqu’on est bien assis, on choisit d’attacher sa ceinture de sécurité. La sécurité commence là : nous comprenons vos besoins afin de concevoir des technologies de sécurité qui y répondent."

Pour Malin, la sécurité passe par une sensation de confort et de maîtrise : "Quand on se sent en sécurité, on est plus confiant et on interagit alors mieux avec sa voiture. Ne reste plus qu’à la rendre pratique."

Comme elle l’explique, le trajet commence avant même de monter à bord. Ainsi, avec l’application Volvo On Call, vous pouvez envoyer votre agenda au système de navigation de votre Volvo, qui connaît l’itinéraire et la durée du parcours avant même que vous ne soyez au volant. Et si par malheur vous aviez un accident, Volvo On Call alerte pour vous les services d’urgence. "L’idée est de rendre l’expérience quotidienne à bord la moins stressante et la moins fatigante possible en accompagnant nos clients à tout instant et en leur offrant un sentiment de contrôle et de confiance."

Ce sentiment de sécurité s’étend à chaque aspect de la voiture : de sa conception, à l’anticipation d’obstacles éventuels pendant le trajet, et même à la façon dont l’on accède à sa musique. "La voiture doit aider le conducteur à se concentrer sur sa conduite", souligne-t-elle. C’est pourquoi l’équipe de sécurité collabore étroitement avec les autres services de Volvo, dont celui de la dynamique du véhicule. Un conducteur qui maîtrise sa voiture est plus détendu, et donc plus alerte.

Malin Ekholm standing in a factory
Crash test dummies in Volvo driving seats

"Nos recherches poussées nous permettent de concevoir des éléments de sécurité et d’ergonomie axés sur les utilisateurs."

MALIN EKHOLM

Vice-présidente, Centre de Sécurité Volvo Cars

Alors, quel est le secret de Volvo ? La recherche, beaucoup de recherche, et une compréhension approfondie de l’expérience utilisateur. "Tout commence par la collecte de données dans le monde réel", précise Malin. Depuis 1970, une équipe de recherche en accidentologie basée au QG du Centre de Sécurité Volvo Cars, à Göteborg, reste en alerte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 afin de se rendre sur les lieux de tout accident impliquant une Volvo, dans un rayon d’une heure de route. Cette équipe effectue des investigations poussées sur le terrain visant à consigner le déroulé des événements, l’état de la route et de la circulation, le moment de l’accident ainsi que les éventuels dommages corporels subis. Volvo dispose ainsi d’une description détaillée de chaque accident, servant de base à la conception de futurs modèles. Malin le confirme : "Nos recherches poussées nous permettent de concevoir des éléments de sécurité et d’ergonomie axés sur les utilisateurs."

Bien sûr, Volvo s’appuie également sur des données et des statistiques internationales et collabore avec les autorités. "Il nous faut comprendre la situation globale. Une fois un problème global identifié, nous menons alors des recherches détaillées." Cette approche, axée non seulement sur la biomécanique et sur les comportements humains, mais aussi sur les facteurs de dangerosité et sur l’accidentologie, sert de support à l’innovation permanente de Volvo en matière de sécurité.

La sécurité à bord du V60

Malin Ekholm évoque trois innovations essentielles en matière de sécurité à bord du V60.

City Safety
Cette technologie détecte la présence éventuelle d’autres véhicules, de piétons, de cyclistes ou de grands animaux devant la voiture, même de nuit, et prévient le conducteur d’un danger potentiel. En l’absence de réaction, la voiture freine automatiquement afin d’éviter ou d’atténuer l’impact d’une collision. Elle aide également le conducteur à contourner des obstacles sur la route et à éviter des véhicules arrivant de face. Sur le V60, City Safety comporte une nouvelle fonctionnalité, première mondiale, qui consiste faire freiner automatiquement la voiture afin de prévenir une collision avec un véhicule roulant du mauvais côté de la route, en sens inverse.

Protection anti-sortie de route
Cette fonction garantit la sécurité des automobilistes en maintenant le véhicule sur la route. Si elle détecte que la voiture est sur le point de quitter la route par mégarde, elle redresse la direction et, si nécessaire, fait freiner le véhicule pour le remettre sur sa voie.

Alerte trafic en marche arrière avec freinage automatique
Cette fonction permet d’éviter les collisions lorsque la voiture sort d’une place de parking en marche arrière. Elle prévient le conducteur de la présence, d’un côté ou de l’autre, de véhicules, de piétons ou de cyclistes et freine automatiquement en cas de collision imminente.