Design

Comment j’ai conçu la Volvo XC40

Inspiré par les univers des films de science-fiction, influencé par la Suède et déterminé à créer quelque chose de différent, Ian Kettle – le responsable du design extérieur de la Volvo XC40 – nous explique la réflexion sur laquelle repose sa vision. 

INTERVIEW RÉALISÉE PAR IAN DICKSON, OCTOBRE 2017

Nous vous présentons Ian Kettle

«Enfant, j’aimais dessiner. Je dessinais des voitures et mon père me disait: “Tu sais, tu pourrais en faire ton métier”. J’ai donc su dès l’âge de 7 ans environ quel métier je voulais exercer. Un concepteur de voitures doit évidemment savoir dessiner, visualiser les objets en 3D. Mais surtout, il doit trouver une solution techniquement créative, résoudre des problèmes et bien garder à l’esprit que sa création est destinée à ses clients. C’est cela le vrai talent. Le processus de conception commence comme une compétition interne. Il y avait huit propositions, et c’est la mienne qui a été retenue pour la Volvo XC40. La concurrence est une bonne chose pour une marque. Elle la fait progresser. Elle oblige les gens à réfléchir autrement et à mieux travailler.»

Mon processus de création 

«Mes créations commencent toujours par des mots. Avant de commencer à créer, je note quel message je veux faire passer, à qui il s’adresse dans la société et en quoi il correspond à l’objectif visé par Volvo Cars. Ainsi, l’équipe chargée du design extérieur et moi-même pouvons définir en quelques mots un cadre de travail précis. En ce qui concerne la Volvo XC40, cette formule était “petit robot coriace”.

J’ai trouvé "petit robot coriace" dès le premier jour, et cette formule caractérisait tous les aspects du produit. Son allure, ses surfaces, son côté espiègle. Cela représentait la voiture que je voulais concevoir pour la ville. Une fois que j’ai défini ces mots-clés, je commence à chercher des influences. Je regarde des images de ce que serait un "petit robot coriace" et de ce que je voudrais qu’il soit. Puis je commence à faire des esquisses, à visualiser ces idées et à essayer de transposer ces caractéristiques sur un véhicule. En réalité, la créativité consiste à prendre deux idées qui n’ont aucun rapport et à en faire la synthèse.

Une fois que vous avez établi ces bases dans le processus de développement et de création, cela signifie que, pour le reste du projet, l’équipe chargée du design dispose de solides repères auxquels se référer, dans le cas présent, Petit Robot Coriace. Par conséquent, lorsque vous avez trois ou quatre propositions pour un feu arrière antibrouillard par exemple, il est facile de trancher si vous savez que vous essayez de créer un "petit robot coriace".»

Influence et inspiration

«La première phase du processus a été inspirée par IDEO, l’entreprise de design qui a inventé la première souris Apple. Lorsque j’étais étudiant, j’ai été invité avec des amis à participer à un atelier au studio d’IDEO à Londres. Ils nous ont montré comment aborder les problèmes complexes et les simplifier. Ils ont commencé par faire des recherches sur les utilisateurs du produit pour tenter de les cerner. Une fois qu’ils avaient réuni un certain nombre d’éléments, ils les ont notés sur des Post-it et ont commencé à regrouper des éléments pour tenter de trouver un modèle, une histoire ou une série.

«Pour moi, le meilleur moment pour mener ce type de réflexion, c’est le soir, assis à ma table de cuisine, en écoutant de la musique. Il faut être dans une certaine disposition d’esprit. Je ne peux pas faire cela en plein milieu de la journée. Comme beaucoup de créatifs, je suis au maximum de ma concentration lorsque je suis un peu fatigué. C’est important de faire en sorte que la lessive soit faite, les e-mails envoyés. En somme, de vous libérer l’esprit.»

«Il y a quelques livres de Paul Arden sur le processus de création qui ont été pour moi une influence majeure et le sont aujourd’hui encore. Il s’agit de It’s Not How Good You Are, It’s How Good You Want To Be et Whatever You Think, Think The Opposite. Ce sont de petits livres de poche qui se lisent en moins d’une demi-heure, car chaque page ne comporte qu’une seule phrase. Paul a été directeur artistique dans une agence internationale de publicité et ses livres regorgent de précieux conseils créatifs, tels que “It’s right to be wrong” (“On a raison d’avoir tort”). Ils m’ont accompagné durant toute ma carrière.»

«Pour cette voiture, l’influence dans le sens le plus strict du terme est venue de deux films de science-fiction. Le premier est Elysium, avec Matt Damon. Les robots de ce film ne ressemblaient absolument à aucun de ceux que j’avais pu voir dans la plupart des autres films contemporains du genre, et ça m’a vraiment influencé. Le second est Oblivion, avec Tom Cruise, dans lequel figuraient des véhicules magnifiquement conçus par Daniel Simon, qui a été designer de voitures avant de s’installer à Hollywood.»

Pour ce qui est des influences dans un sens plus large, la Suède est une grande source d’inspiration. Je me suis vraiment mis aux sports outdoor depuis que je vis ici, mais, pour moi en tant que designer, l’influence vient de l’attitude de la société. C’est un pays extrêmement égalitaire. Pour les Suédois, les traditions ne semblent pas être un frein. Cela se voit dans leur attitude à l’égard de la technologie. Pendant de nombreuses années, la Suède avait la meilleure couverture 3G car les gens s’y sont très vite adaptés. La Suède est également l’une des premières sociétés à abandonner l’argent liquide. Les Suédois acceptent sans problème le changement. C’est un pays très progressiste. Et cette ouverture d’esprit a un impact sur vous en tant que créatif, car elle vous encourage à faire quelque chose de différent.

«Les designers de voitures conçoivent souvent des produits à leur propre image. La Volvo XC40 en témoigne. Personnellement, en matière de design, j’aime les grandes surfaces lisses qui dégagent un sentiment à la fois de calme et de confiance dans le produit. Si vous regardez un MacBook Apple ou un iPad, ils ne présentent pas énormément de lignes de rupture dans la surface. Il s’agit de rendre le produit séduisant d’une manière vraiment intelligente, avec un design simple qui suggère que le produit vous facilitera la vie – ce qui est justement l’objet de la Volvo XC40.»