Design

Au cœur de la créativité

Conny Blommé, senior interior design manager chez Volvo Cars, explique le processus de conception à l’origine de la création du premier SUV compact suédois – la Volvo XC40.  Le meilleur design scandinave donne l’impression qu’il est facile de résoudre les problèmes complexes, déclare-t-il.

Nous vous présentons Conny Blommé

Le cahier des charges

«Il est toujours excitant de recevoir un nouveau cahier des charges. C’est tout particulièrement vrai pour la Volvo XC40, car il s’agit d’une nouvelle voiture dans un nouveau segment pour Volvo Cars. Une conception réussie nécessite de savoir avant tout à qui elle est destinée et le cahier des charges original nous en a fourni une vision claire. Notre recherche nous a permis de comprendre parfaitement quelles étaient les priorités et dès le premier jour, nous avons su que le design intérieur devait clairement exprimer à la fois le caractère juvénile et les atouts pratiques de la voiture.»

Inspiration et mood boards

«Dès que la vision d’ensemble est définie, nous commençons à créer des mood boards. Il s’agit d’une collection d’images – et parfois de mots – qui nous aident à recueillir nos réflexions, nous inspirent et nous confortent dans l’idée que nous nous orientons dans la bonne direction. Dans le cadre de la Volvo XC40, ces mood boards incluaient les produits que le client cible utiliserait aujourd’hui et à l’avenir.

À titre d’exemple, citons POC, une marque suédoise de vêtements de sport, connue pour ses casques destinés aux cyclistes et aux snowboardeurs. Outre les produits eux-mêmes, j’admire la façon simple et ciblée dont les designers de POC ont résolu les problèmes. Le design des avions nous a également influencés. Regardez le fuselage d’un avion, sa conception est d’une efficacité extrême, sans fioritures. C’est ce que nous avons voulu réaliser avec la Volvo XC40 et c’est devenu une source d’inspiration clé pour déterminer la forme et le thème de base du tableau de bord.

L’inspiration peut se puiser n’importe où. J’aime tout particulièrement les produits classiques et l’architecture du passé, mais que je regarde une chose ancienne ou nouvelle, j’essaie toujours de déterminer si elle vieillira bien –si les gens en auront toujours envie au bout de plusieurs années. C’est à cela que l’on reconnaît un bon design.» 

L’esquisse

«Dès réception du cahier des charges, nous commençons à produire une esquisse. Les idées surgissent souvent lorsque l’on fait autre chose, lorsque notre esprit se disperse. Les premières réflexions de l’équipe sont recueillies et évaluées, les esquisses les plus intéressantes sont converties en rendus 2D plus précis, qui nous aident à comprendre comment elles pourraient s’intégrer à l’ensemble. Puis nous ajoutons plus de détails pour les rendre aussi réalistes que possible et voir plus clairement à quoi l’intérieur fini pourrait ressembler.»

L’examen critique des concepts


«Les concepts sont examinés chaque semaine avec l’équipe dirigeante du design. À ce stade, nous ne nous focalisons par trop sur les aspects pratiques, afin de n’écarter aucune idée intéressante.»

«Dès que nous nous sommes entendus sur un thème unique pour chaque designer, nous nous mettons à travailler avec le puissant logiciel de modélisation 3D qui nous permet de comparer rapidement le design avec des points sur la structure de la voiture. Pour la Volvo XC40, chaque designer a également réalisé une sculpture de son thème à l’échelle 1:5 – l’essence même de leur design – à utiliser comme point de référence. Cette sculpture était posée sur leur bureau pour qu’ils puissent l’observer et s’y référer à tout moment.»

Sélection du thème et peaufinage

«Le thème principal ayant été arrêté, le défi consiste à s’assurer que la vision ne se dilue pas au fil du temps. C’est là que la petite sculpture s’est avérée précieuse: chaque fois que nous avons eu à prendre en considération un point délicat soulevé par l’équipe technique, nous l’avons regardée pour nous assurer que nous restions fidèles à l’esprit du design initial dans son ensemble.»

«Pour la Volvo XC40, le thème principal dans l’habitacle a été majoritairement l’œuvre du designer Eric Gunnarsson. L’idée des trois «îlots» sur le tableau de bord, reliés au centre par une bande, est la sienne – l’écran tactile au centre avec les buses de ventilation verticales à chaque extrémité.» 

«Le meilleur design scandinave consiste souvent à résoudre un problème complexe de telle sorte que les choses paraissent simples.»

L’élaboration des détails

«L’étape finale du processus consiste à élaborer les détails. Pour la Volvo XC40, nous avons débuté avec une page blanche – il y avait très peu de chose à reprendre des précédentes Volvo. Cela nous a donné la liberté de faire ce que nous voulions. C’est dans les détails que vous pouvez élaborer cette véritable impression de qualité qui, dans cette voiture, émane de l’association du design, des matériaux et de la fonctionnalité. Le panneau concave dans le tableau de bord par exemple, confère l’allure propre et sculptée que nous recherchions et nous a permis d’ajouter un éclairage LED qui met en valeur les panneaux décoratifs exceptionnels.

Il existe de nombreuses solutions ingénieuses telles que l’espace sur la console de tunnel pour poser votre téléphone et le recharger sans fil. Légèrement incliné vers le haut, il repose dans la position idéale pour le saisir facilement ou le consulter d’un regard si nécessaire. Je suis aussi très fier des panneaux de portes, ornés d’une garniture de feutre qui couvre pratiquement toute la portière. Cette décoration insolite dégage un charme tactile et un graphisme puissant lorsque vous regardez à l’intérieur de la voiture, tout particulièrement lorsque vous choisissez en option le feutre et le tapis orange.

La partie supérieure de la portière est elle aussi unique en son genre, en raison de la façon dont l’habillage de porte descend enveloppant et donnant forme à la poignée de la porte et l’accoudoir latéral. Cela paraît simple mais sa réalisation aux fins de production a été un véritable défi. Et il a fallu beaucoup de créativité pour fabriquer des buses de ventilation s’intégrant harmonieusement de part et d’autre de l’écran tactile central au format portrait, tout en préservant leur efficacité et leur facilité d’utilisation. À mes yeux, cela résume le fait que le meilleur design scandinave consiste souvent à résoudre un problème complexe de telle sorte que les choses paraissent simples.»