Lifestyle

La maîtrise du son

La Suède est un berceau musical, qui a un fort impact et une grande influence dans ce domaine. Nous avons invité la nouvelle génération de musiciens suédois à raconter leur histoire et nous avons découvert à quel point la musique était importante dans l’élaboration de la nouvelle Volvo XC40. 

PAR STEPHEN WORTHY, OCTOBRE 2017

sir Was

Musique pour tous

«J’écoute beaucoup de choses différentes – il y a tellement de bonnes musiques ici», déclare Joel Wästberg – le musicien de Göteborg aka sir Was. Joel, qui a grandi dans un petit village près de la ville du siège de Volvo Cars, a sorti son premier album «Digging a Tunnel» en mars 2017. Joel joue d’une multitude d’instruments dans l’album, qui présente aussi des field recordings (enregistrements de terrain), provenant des quatre coins du monde.

Un morceau reproduit le son d’un musicien ambulant jouant de la cornemuse dans une rue en Espagne. «Je suis tombé sur ce type, alors je l’ai enregistré», explique Joel. «Quelques mois plus tard, je faisais des essais, assis dans le studio. J’ai intégré l’enregistrement dans un morceau et j’ai trouvé l’effet parfait.»

Si la musique expérimentale multidimensionnelle de sir Was reflète la vision de Joel, on peut aussi la considérer comme le reflet de l’approche progressive et ouverte de la musique en Suède. «Tout le monde – n’importe qui – peut faire de la musique en Suède», affirme Joel. «Peu importe ce que font ou gagnent vos parents, vous pouvez emprunter un instrument et prendre des cours avec des professeurs de musique.

Tous les Suédois peuvent bénéficier d’une formation musicale, qu’elle soit subventionnée ou professionnelle et gratuite – un facteur important dans le fait que cette nation de seulement 10 millions d’habitants soit la troisième plus grosse exportatrice de musique à l’échelle mondiale. Et le Dr Johan Söderman, maître de conférences en éducation musicale à l’université de technologie de Chalmers à Göteborg, dit que le style informel de l’enseignement est crucial. «La formation a souvent un début et une fin, mais en Suède, elle se poursuit tout au long de votre vie.» «Les gens étudient la musique de façon plus démocratique – dans une sorte de cercle d’étude incluant le professeur au lieu que celui-ci se tienne devant vous, à l’écart du groupe.

Nelly Daltrey, l’une des deux membres de Pale Honey, le groupe de rock alternatif de Göteborg, déclare: «En Suède, nous faisons preuve de beaucoup d’indulgence. La société est très protectrice. Ainsi, lorsqu’une personne s’assoit et joue d’un instrument de musique, elle n’est pas obnubilée par l’idée qu’elle doit devenir la prochaine grande star. Elle a juste le sentiment qu’elle doit faire quelque chose de créatif, entourée de gens qui croient en elle.»

Josefin Öhm

Un environnement créatif

La spécificité des lieux forge également la créativité suédoise. «Il y a beaucoup de place ici en Suède», explique Josefin Öhrn, du groupe suédois de rock psychédélique Josefin Öhrn + The Liberation. «Je pense que cela vous fait prendre conscience qu’il existe quelque chose de beaucoup plus grand que vous-même. Et ce sentiment génère sa propre énergie.»

La musique hypnotique et la créativité du groupe ont été influencées par leur environnement suédois, assure Fredrik Joelson, membre du groupe Josefin. «En Suède, les gens passent beaucoup de temps dehors et je pense que cela est propice à la musique», dit-il. Si les longues journées d’été et les vastes paysages sont une source d’inspiration, les nuits de l’hiver suédois en sont une autre, offrant l’occasion parfaite de se terrer dans le studio. «Lorsqu’il fait sombre et froid, il est très facile de rester à l’intérieur et de créer des choses», dit Fredrik.

Pour Pale Honey, l’environnement suédois est source d’inspiration même s’il ne définit pas leur musique. «Il est difficile de savoir à quoi ressemblerait notre musique si nous ne venions pas de Suède car je suis né et j’ai grandi ici, bien que cela influence bien évidemment nos personnalités et notre façon d’agir», assure Tuva Lodmark. «Je pense qu’ici en Suède et dans le monde entier aussi, les gens font ce qui leur correspond et que c’est le secret de leur réussite.»

Une génération d’innovation

En Suède, la créativité ne se limite pas à faire de la musique, elle réside aussi dans la façon de la consommer. Spotify, la société de streaming de musique créée en Suède, a changé notre façon d’écouter de la musique. Soundcloud, autre société de streaming ayant connu un succès international, fut également créée par des Suédois.

Le Dr Johan Söderman ne pense pas que la position de leader de la Suède dans la technologie du développement de la musique soit une coïncidence. «Tout d’abord, dans nos écoles, les étudiants sont encouragés à travailler de façon plus informelle et plus collective, afin d’avoir de grandes idées», dit-il. «Ensuite, tous ceux qui ont grandi dans les années 90 ont eu des ordinateurs grâce à un système de financement gouvernemental en vertu duquel les gens pouvaient s’acheter un ordinateur (subventionné) dont le prix était directement déduit de leur salaire.»

Or, comme le dit Kornél Kovács, l’un des DJs et producteur leaders en Suède: «Nous sommes plutôt bons en informatique ici. Rester à l’intérieur et s’acharner sur quelque chose, qu’il s’agisse de musique ou de développement technologique, est fortement encouragé.» Kornél ajoute qu’en Suède, les tendances internationales sont souvent reprises très vite et adaptées: «Je ne suis pas le premier à le dire mais l’on peut considérer des réussites suédoises comme celles d’ABBA ou plus récemment de Max Martin comme autant de versions parfaites et simplifiées d’innovations telles que le disco ou le R&B.»

«La musique est importante. Elle peut réellement métamorphoser le moment que vous passez dans votre voiture.»

VITO DI FONZO

Lead engineer, audio

Faite pour la musique: la Volvo XC40

«La Suède est un pays très créatif», affirme Vito Di Fonzo, lead engineer, audio, chez Volvo Cars. Vito a contribué à développer les systèmes audio de la Volvo XC40, qui utilisent une technologie innovante capable de rendre un son précis et puissant. Pour lui, le résultat final importe plus que la façon de l’obtenir. «S’il est bon, vous le sentirez», dit-il. «Tout le monde peut s’identifier à la musique. Nous savons tous quelle musique nous aimons, et même sans être expert, vous pouvez dire si la qualité du son est bonne ou pas.»

Chaque Volvo XC40 a un woofer ventilé – une sorte de haut-parleur de graves –  monté derrière le tableau de bord. Cet appareil unique délivre un son d’une qualité exceptionnelle, sans qu’il faille pour autant avoir des haut-parleurs montés dans les portières avant, qui prennent beaucoup de place et risquent de faire vibrer les objets placés dans les compartiments de portes.

Pour avoir un système son haut de gamme, Volvo Cars a collaboré avec Harman Kardon – une marque audio parmi les leaders mondiaux en la matière. Hans Lahti, ingénieur système en chef chez Harman International, explique que les 13 haut-parleurs du système créent un son merveilleusement équilibré, les niveaux sonores étant ajustés automatiquement, tandis qu’une fonction de compensation régule le son en fonction du bruit de la route. Le système dispose aussi d’un subwoofer ventilé, monté dans le passage de roue arrière de la voiture, qui diffuse des basses riches et détaillées. Tout cela peut sembler quelque peu technique, mais les avantages sont plus simples à comprendre. «Cela produit un son agréable que vous pouvez écouter durant des heures d’affilée sans vous en lasser», explique Hans.

«La musique est importante en Suède», déclare Vito Di Fonzo. «Et elle est importante pour la Volvo XC40. Nous savons que la musique peut réellement métamorphoser le moment que vous passez dans votre voiture.»