Environnement

Voyager sans laisser de traces

Même si nous nous plaignons du froid, nos paysages hivernaux sont extrêmement beaux et précieux. Ne serait-ce pas magnifique si nous parvenions à en profiter tout en les protégeant?

 

 

Matt O'Leary

Voyager sans laisser de traces

La protection de l’environnement est un sujet qui nous tient beaucoup à cœur, chez Volvo Cars. Nous concevons des véhicules qui doivent résister aux situations extrêmes des pays nordiques. Ils sont conçus pour être résistants, endurants et sûrs – afin de pouvoir affronter le froid hivernal, rouler dans la neige et traverser en toute sécurité les surfaces verglacées et mouillées. Mais bien que ces voitures aient été conçues pour un environnement qui peut être sans pitié, notre souci actuel est de respecter et protéger ce dernier. Même si le climat peut être rude, il est aussi beau et gratifiant.

Ces dernières décennies, la durabilité est devenue un mode de vie. Nous achetons des voitures durables, des vêtements durables, des aliments durables – et nous pouvons même choisir des vacances durables. Si les voyages nous permettent d’élargir notre horizon, les voyages durables sont le moyen de protéger cet horizon pour la génération suivante. Partir à la découverte et profiter de la neige, du froid et de la glace lors de vacances d’hiver est un privilège, un privilège que nous pouvons et devrions préserver.

Imaginez ce que l’on peut ressentir dans un solide chalet à l’orée d’une forêt nordique, noyé dans un profond silence: on a hâte de commencer une journée active tout en se sentant en sécurité, confortable et bien au chaud tandis que la neige tombe au-dehors.
 Alors rendez-vous compte qu’aujourd’hui, il est possible de profiter de ce luxe tout en étant certains que vos actions aident à préserver ce même environnement pour la génération suivante. La façon dont nous voyageons est en train de changer. Mais c’est une chose à laquelle nous devons adhérer, en tant que vacanciers responsables. Par quoi pouvons-nous commencer?

 

«Les consommateurs sont beaucoup plus focalisés sur la durabilité, et surtout la jeune génération.» Stuart Templar, Director of Sustainability chez Volvo Cars.

 

Fini les combinaisons!

Souvenez-vous des années 80. À cette époque, pour beaucoup de gens, les vacances de luxe étaient synonymes de combinaisons en polyester, grandes lunettes de soleil, bateaux de croisière et martinis frais. En revanche, aujourd’hui, nous sommes plus portés sur le vin bio et les fromages produits localement, dans un lieu magnifique et retiré. Notre conception d’une expérience haut de gamme se rapproche davantage de la préservation et de la durabilité. Et les gens y mettent le prix – une récente étude Nielsen a révélé que 66% des consommateurs sont prêts à payer plus pour des produits durables.

Il y a une vingtaine d’années, notre conception du voyage écologique était un peu ringarde. Elle sous-entendait vêtements faits maison et odeur de lentilles en train de cuire. Mais les choses ont considérablement changé depuis. Avez-vous déjà vu des panneaux «LEAVE ONLY FOOTPRINTS» (ne laissez que l’empreinte de vos pas) sur la plage? Lorsque les Nations Unies ont proclamé 2017 comme l’Année internationale du tourisme durable pour le développement, leur campagne «Voyage.Apprécie.Respecte.» a transmis ce message simple et mémorable dans le monde entier.

«Les consommateurs sont beaucoup plus focalisés sur la durabilité, et surtout la jeune génération», déclare Stuart Templar, Director of Sustainability chez Volvo Cars. «La durabilité inhérente aux produits, ainsi que l’approche de l’entreprise en matière de durabilité sont des facteurs de décision de plus en plus importants dans un achat automobile. Chez Volvo Cars, nous pensons que nous sommes bien placés pour répondre à ce changement de demande. Nous sommes focalisés sur la réduction des émissions, l’augmentation du nombre de matériaux durables dans nos véhicules et nous nous engageons en faveur de l’électrification. Nous nous efforçons de réduire notre impact environnemental à tous les niveaux de l’entreprise, et c’est la raison pour laquelle nous visons la neutralité climatique dans notre production d’ici à 2025. Pour nous, la durabilité n’est pas seulement la bonne chose à faire, elle a aussi un sens sur le plan commercial.»

 

Six façons de rendre votre voyage écologique

Partir en vacances avec votre Volvo? Il est désormais plus facile que jamais de rendre votre long voyage en voiture plus propre.

Établir un campement

Bien entendu, avoir de bonnes intentions, c’est bien, mais ce qui compte, c’est le résultat final – particulièrement lorsque vous pensez à vos vacances bien méritées. Mais si pour vous concilier vacances et développement durable éveille en vous des images de bivouacs dans les bois et de nuits passés sous des tentes dans lesquelles on gèle, vous êtes aussi éloignés que possible des options qui s’offrent à vous aujourd’hui.

Prenez le Whitepod Eco-Luxury Hotel de Monthey en Suisse. Construit à partir de rien pour aboutir à un design innovant rappelant des capsules spatiales, il affiche ouvertement la couleur avec sa revendication d’éco-tourisme. La nourriture, le chauffage, le design et le transport sont tous conçus pour avoir aussi peu d’impact que possible sur la nature sauvage et enneigée. Des chaudières à pellets apportent la chaleur aux igloos futuristes, tandis que votre marche obligatoire jusqu’à l’hôtel, à travers une forêt silencieuse et enneigée, vous offre l’opportunité de vous imprégner de la beauté du site.

Une réservation auprès de l’association spécialisée dans les sports d’hiver Mountain Riders permet à des aventuriers qui partagent les mêmes passions de savoir si leur spot favori est un endroit recommandé à tous points de vue. Quatre sites français – incluant la Vallée de Chamonix – ont déjà été récompensés par le label Flocon vert.

Bon, certains de ces sites proposent des prix dépassant un budget de vacances normal. Vous en avez toujours pour votre argent bien entendu, mais quelquefois vous avez envie d’une courte pause hivernale sans forcément payer pour une piste de ski privée. La bonne nouvelle, c’est que certaines des ressources de voyage les plus démocratiques ont également placé la durabilité au cœur de leur activité. TripAdvisor par exemple a lancé son programme ÉcoLeaders dans toute l’Europe, qui couvre toute la gamme de biens, du B&B aux hôtels de luxe. Cherchez des «green hotels» et choisissez une localité pour voir ce qui est disponible dans la région.

 

Voyager correctement

Trouver un endroit où séjourner durablement est une chose. Les vêtements et équipements pour vous protéger de la pluie et du froid en sont une autre. Heureusement, beaucoup de fabricants de vêtements de plein air comme Houdini (lire notre interview à la page suivante) placent la durabilité et la propreté au cœur de leur activité. Précisément pour les voyages hivernaux, beaucoup de fabricants utilisent des protections thermiques synthétiques haute performance dans leurs vestes et pantalons pour remplacer les duvets ou du moins utilisent des plumes dont la traçabilité est totalement assurée et qui sont des produits dérivés de l’industrie alimentaire. (Les programmes comme «Track My Down» sont idéaux pour en savoir plus à ce propos.)

Si vous devez vous déplacer d’un endroit à un autre. Vous disposez de plusieurs options si vous voulez agir de façon plus responsable. Les moteurs de recherche et outils comme Momondo permettent souvent de mettre en avant des destinations et attractions davantage axées sur l’écologie. Mais «choisir nos batailles» n’est plus suffisant pour nous: ce n’est pas parce que votre hôtel recycle ses déchets que vous ne devez pas faire attention aux autres façons de voyager plus propre. Heureusement, des organisations comme Sustainable Travel International collaborent avec des tour-opérateurs pour cibler à la fois des moyens de voyager et une perception globale de l’éco-tourisme. 

Volvo Cars s’engage à rendre le transport plus propre et plus sûr. Nous travaillons par exemple à atteindre un million de voitures électriques en circulation d’ici à 2025 et nous avons une vision selon laquelle personne ne sera plus tué ou grièvement blessé dans une nouvelle Volvo d’ici à 2020. Et si les gens continuent à exiger des options de transport plus durables, les voyages «verts» deviendront rapidement la norme. Mais en attendant, continuez à choisir les options les plus propres pour vos vacances d’hiver et vous serez certains de ne pas laisser d’empreinte polluante sur la neige.