L’initiative E.V.A.

La protection pour tous

Certaines personnes sont moins protégées que d’autres sur la route. Il est donc temps de partager plus de 40 années de recherches pour rendre les voitures plus sûres pour tous. Et pas seulement pour le mâle moyen.

Ensemble rendons les voitures sûres pour tous

Lorsqu’une femme monte dans une voiture pour la conduire, elle suppose qu’elle est en sécurité. Cependant, en 2019, la plupart des constructeurs automobiles produisent toujours des voitures basées sur des données de crash-tests réalisés exclusivement avec des mannequins masculins. Les femmes risquent donc d’être davantage blessées sur les routes que les hommes.

Mais pas dans une Volvo. Notre équipe de recherche sur les accidents de la circulation (Accident Research Team) a rassemblé des données réelles depuis les années 70 pour mieux comprendre ce qui se passe durant une collision. Volvo a constaté que les femmes et les hommes apparaissent à part égale dans ces données. C’est la raison pour laquelle nous pensions qu’ils devraient aussi être représentés à part égale dans les tests. Avec E.V.A., nous partageons les résultats de plus de 40 années de recherche. En permettant à tout le monde de les télécharger, nous espérons rendre chaque voiture plus sûre. Parce que chez Volvo, nous donnons toujours la priorité aux personnes.

«Grâce à la collecte de données réelles pendant de longues années, il a été possible d’identifier le type de blessures résultant des différents accidents pour les hommes, les femmes et les enfants»



déclare Lotta Jakobsson, Senior Technical Specialist au Volvo Cars Safety Centre.

Les résultats de plus de 40 années de recherche

La Volvo Traffic Accident Research Team a été créée en 1970. Depuis lors, cette équipe a rassemblé et analysé les données de plus de 40 000 voitures et 70 000 passagers. Cela a permis de créer bon nombre des systèmes innovants qui équipent nos voitures aujourd’hui. 

Le siège qui réduit de moitié le risque de coup du lapin

Les femmes sont plus exposées au coup du lapin que les hommes. Cela s’explique par une anatomie et une résistance corporelle différentes. Mais pas dans un siège Volvo. Grâce à notre système de protection contre le coup du lapin, WHIPS, qui combine un appuie-tête robuste unique avec un design de siège intelligent pour protéger à la fois la tête et la colonne vertébrale, nous ne voyons plus de différence en termes de risque de coup du lapin entre les hommes et les femmes.

Un bouclier de protection intelligent

Les femmes risquent d’être davantage blessées à la poitrine en cas d’accident de voiture que les hommes en raison de leur anatomie et de leur résistance. Pour une protection optimale, nous n’avons cessé de développer la structure de nos voitures, nos ceintures de sécurité et les airbags latéraux pour limiter l’impact sur les occupants. Une innovation Volvo, le SIPS (système de protection contre les impacts latéraux), s’appuie sur une structure intelligente pour optimiser la sécurité de manière générale. En fait, associé à l’airbag latéral, le SIPS limite les blessures graves à la poitrine de plus de 50% pour tous les passagers.

Protéger chaque tête

Les femmes ont des besoins spécifiques en matière de protection et ce, également en cas d’impact latéral. Plus une personne est petite, plus elle est assise bas dans la voiture et plus elle est proche du volant, ce qui fait du rideau gonflable qui couvre l’intégralité de la fenêtre un équipement de sécurité vital.

Associé au SIPS, le rideau gonflable réduit le risque de blessure à la tête d’environ 75%. Il se déploie en 1/25e de seconde et empêche la tête d’entrer en collision avec des objets extérieurs à la voiture ou avec d’autres éléments. Il a été le premier système d’airbag à offrir une meilleure protection pour les occupants à la fois des sièges avant et arrière, et à optimiser la protection contre les impacts latéraux.

Le sauveteur le plus efficace dans le trafic

Personne n’est à l’abri d’un accident de voiture. Jusqu’à présent, notre ceinture de sécurité a permis de sauver plus d’un million de vies. Elle protège tout le monde, indépendamment de la taille, du sexe ou de la forme corporelle. Toutefois, un groupe est plus exposé à des risques plus particuliers que les autres: les femmes enceintes.

En tant que l’une des inventions les plus importantes de la sécurité routière, notre ceinture de sécurité offre une grande protection dans tout type d’accidents. Pour en apprendre plus sur la mère et sur l’enfant qu’elle porte, nous avons développé le premier mannequin de crash-test enceinte et de taille moyenne au monde. Il s’agit d’un modèle informatisé qui permet d’étudier comment l’occupant bouge et comment, entre autres choses, la ceinture de sécurité et l’airbag agissent sur la femme et le fœtus.

«Les voitures sont conduites par des personnes. De ce fait, le principe qui nous guide dans tout ce que nous faisons chez Volvo est et doit rester la sécurité.»



Gustaf Larson, cofondateur de Volvo

EN SAVOIR PLUS

Comment les accidents peuvent rendre les voitures plus sûres pour tous

Depuis les années 50, nous avons étudié plus de 43 000 voitures impliquées dans des accidents réels avec 72 000 occupants. Cela a contribué au développement de nombreux systèmes innovants tels que WHIPS, SIPS et de nombreux produits de sécurité pour les enfants. Nous avons à présent rassemblé plus de 100 documents de recherche, qui peuvent être téléchargés par tout le monde. Nous espérons que cela nous permettra d’aboutir à des voitures plus sûres pour tous, indépendamment du sexe ou de la taille.

E.V.A. – Equal Vehicles for All

FAQ

  • Depuis quand Volvo effectue-t-elle des tests avec des mannequins de crash-tests féminins?

    Nous avons commencé à effectuer des tests avec un mannequin de crash-test féminin en 1995, et plus précisément avec le premier mannequin féminin de petite taille (5ème percentile) – HIII – disponible pour les impacts frontaux. En 2001, nous avons y avons ajouté un mannequin de petite taille pour les impacts latéraux, SID2s. Et au début des années 2000, nous avons développé un modèle virtuel de femme enceinte, qui est devenu le premier mannequin de crash-test féminin de taille moyenne au monde. Dix ans plus tard, nous avons élargi la famille des mannequins de crash-test avec un mannequin féminin de taille moyenne pour évaluer le coup du lapin en cas d’impact par l’arrière, devenant ainsi l’unique constructeur automobile à avoir codéveloppé EvaRID.

  • Comment Volvo Cars développe-t-elle des voitures sûres sur la base de données réelles?

    Les données sur les voitures Volvo en Suède ont été collectées et sauvegardées dans la base de données statistiques sur les accidents de la route de Volvo Cars depuis 1970. Le but est de fournir une grande quantité de données disponibles sur le type de blessures résultant d’accidents spécifiques. Les résultats peuvent ensuite être exploités. La bonne nouvelle, c’est que nous avons rassemblé des données d’une même façon pendant de nombreuses années, ce qui a permis de recenser nos progrès et d’améliorer notre taux de réussite au fil des années.

  • À combien d’accidents correspondent les données collectées par Volvo Cars?

    Dans une préétude de 1967, nous avons commencé avec 28 000 cas. Depuis 1970, nous avons ajouté à notre base de données statistiques plus de 43 000 voitures impliquées dans des accidents réels avec 72 000 occupants. Nous utilisons par ailleurs les données de plusieurs autres bases de données lorsque nous procédons à nos analyses.

  • Que nous apprend l’initiative E.V.A.?

    Les connaissances auxquelles vous pouvez accéder et que vous pouvez télécharger grâce à ce projet correspondent à une collection de plus de 100 documents de recherche. Celle-ci comprend notamment des recherches qui sont à l’origine du développement d’innovations de sécurité chez Volvo Cars depuis les années 50.

  • Doit-on toujours continuer à attacher la ceinture de sécurité dans une Volvo?

    Oui, la ceinture de sécurité reste le moyen le plus efficace de sauver des vies et de limiter les blessures en cas d’accident de voiture. Le port de la ceinture de sécurité est d’ailleurs obligatoire dans pratiquement tous les pays du monde. Les ceintures de sécurité de Volvo continuent en outre d’être optimisées pour améliorer encore davantage la sécurité pour tous.

Une sécurité qui profite à tous

Nous avons commencé à faire des voitures parce que nous pensions que personne ne faisait de voitures suffisamment sûres pour les routes suédoises. Au fil des années, nous avons associé cet engagement en faveur de la sécurité aux connaissances acquises à partir d’accidents réels. Cela a permis de créer des innovations de sécurité unique – SIPS, WHIPS et IC – qui sont aujourd’hui de série sur tous les derniers modèles Volvo.