Technologie

En route pour les sensations

Quel que soit le trajet, quelles que soient les conditions, quelle que soit votre humeur, la Volvo V60 vous inspirera et vous ravira, explique Kenneth Ekström, expert en châssis.

LEO WILKINSON

« Concernant la conduite de la nouvelle Volvo V60, notre objectif était de créer un caractère qui inspire la confiance ; pour vous permettre d'apprécier chaque instant au volant », affirme Kenneth Ekström, Responsable des attributs, Dynamique des véhicules, Volvo Cars.

« C'est une voiture pour les gens qui mènent une vie bien remplie, active », explique Kenneth qui, avec son équipe, est chargé du développement et du réglage fin du châssis de la nouvelle Volvo V60. « Ils aiment sortir, faire des choses, découvrir de nouveaux endroits et vivre leurs passions. Pour les y aider, cette voiture doit pouvoir s'adapter à différents besoins. »

Cela signifie que la V60 doit être agréable à conduire et confortable, quelles que soient la durée et les conditions du trajet, affirme Kenneth. « Elle doit toujours être la voiture idéale pour votre activité, le partenaire de votre trajet », ajoute-t-il.

« Les données permettent de mesurer comment une voiture va se comporter », affirme Kenneth. « Mais au bout du compte, ce qui importe véritablement, c'est 'le ressenti'. Et il était très important pour nous que vous vous sentiez en phase avec votre voiture. Nous voulons que les conducteurs de la V60 soient impliqués et inspirés. Nous la voulions vivante.

« Tant de détails contribuent au développement du caractère de conduite d'une auto », confie Kenneth, « mais nous sommes convaincus que cela en vaut la peine. Au volant de cette voiture, vous le ressentez vraiment. Notre idée directrice était de développer une voiture vous permettant d'apprécier tout type de conduite. »

Depuis 60 ans, Volvo Cars produit des breaks qui permettent aux gens de faire, de voir, de vivre plus de choses. La V60 est la dernière d'une longue lignée familiale, affirme Kenneth, qui associe toutes les qualités positives de la marque Volvo à une ligne contemporaine et dynamique. « C'est une conduite exaltante à chaque occasion », dit-il. « Et, comme toutes les voitures Volvo, on la sent sûre sur la route ». Vous vous sentez aux commandes, et connecté avec elle. Cela procure un sentiment de confiance. »

Travailler à ce que la V60 vous offre le dynamisme et le plaisir de conduire que vous attendez d'une Volvo a été facilité par la structure de base de cette voiture, précise Kenneth. Elle repose sur le même châssis que les modèles Volvo Cars de plus grande taille S90, V90 et XC90, explique-t-il, et est entièrement dotée d'une technologie de pointe. Sophistiquée, la suspension avant est en double delta, par exemple, tandis que l'arrière présente une disposition innovante 'à bras intégral'. Le confort de conduite de cette voiture est tout aussi prioritaire que sa jouabilité, ajoute-t-il : « Cette voiture est plaisante à conduire tout en étant confortable, si bien que vous pouvez couvrir de longues distances et vous sentir en forme à la fin du trajet. »

« C'est une conduite exaltante à chaque occasion. Comme toutes les voitures Volvo, on la sent sûre sur la route. Vous vous sentez aux commandes, et connecté avec elle. »

Affiner la sensation qu'offre une voiture nécessite toute une batterie d'essais. Sur des dizaines de milliers de kilomètres, durant des milliers d'heures et sur une grande diversité de surfaces, un nombre incalculable de configurations ont été testées pour trouver le juste équilibre. « Nous avons testé les voitures à vitesse élevée et à vitesse faible sur tous types de routes », confie Kenneth. « Et nous repoussons les limites de nos voitures, de la chaleur du désert au froid de l'Arctique. »

Le processus d'essai comprend également une simulation avancée par ordinateur, et Kenneth reconnaît l'importance que cette technologie innovante a prise : « Cela nous permet de mener un gros travail de développement avant même que la voiture soit construire », dit-il.

Mais alors, la technologie remplacera-t-elle un jour les humains aux postes tels que le sien ? « Non, pas encore », assure Kenneth en souriant. « Rien ne remplace les vraies personnes sur de vraies routes. Le plaisir éprouvé au volant ? Seule une vraie personne peut le ressentir. »