The E.V.A. Initiative, Equal Vehicles for All

En voiture, tout le monde devrait être aussi bien protégé.

En voiture, les femmes sont généralement moins en sécurité que les hommes. Pour remédier à cette inégalité, Volvo a décidé de partager le savoir acquis ces 40 ans dernières années en matière de sécurité. Objectif : rendre les automobiles plus sûres pour tout le monde. Et pas seulement pour les hommes.

Aider à rendre tous les véhicules plus sûrs

Lorsqu’une femme monte dans une voiture, elle pense être en sécurité. Pourtant, en 2019, de nombreux constructeurs conçoivent encore des voitures en se basant sur des crash tests réalisés uniquement avec des mannequins masculins. En voiture, les femmes courent donc plus de risques que les hommes.

Ce n’est pas le cas dans une Volvo. Notre équipe de recherche sur les accidents (Accident Research Team, ART) rassemble des données réelles depuis les années 70, dans le but de mieux comprendre ce qui se passe lors d’un accident. Chez Volvo, nous avons constaté que ces données concernaient un nombre égal d’hommes et de femmes. Nous devons donc tenir compte de cette égalité lors des tests. Avec l’initiative E.V.A., nous avons décidé de partager les résultats de toutes ces années de recherches. En permettant à tous de télécharger ces données, nous espérons rendre toutes les voitures plus sûres. Parce que chez Volvo, l’humain est au centre de tout.

« En collectant des données réelles depuis plusieurs dizaines d’années, nous avons pu identifier les lésions subies par des hommes, des femmes et des enfants suite à un accident. »



Lotta Jakobsson, spécialiste technique senior au Centre de sécurité de Volvo Cars.

Le résultat de plus de 40 ans de recherches

Notre équipe de recherche sur les accidents de la circulation (Volvo Traffic Accident Research Team) a été formée en 1970. Depuis, l’équipe a collecté et analysé les données de plus de 40.000 voitures et 70.000 passagers. Ces données ont permis la création de très nombreux systèmes innovants, hier et aujourd’hui.

Le siège qui réduit de moitié le risque de coup du lapin

Le risque de coup du lapin est plus élevé pour les femmes, en raison de la différence d’anatomie et de force corporelle. Mais pas dans le siège d’une Volvo ! Grâce au Whiplash Protection System (WHIPS), qui allie un appuie-tête renforcé et un siège au design astucieux protégeant la tête et la colonne vertébrale, les femmes ne sont pas plus exposées que les hommes au risque de coup du lapin.

Un dispositif de sécurité intelligent

Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de se blesser à la poitrine dans un accident de la route, en raison de la différence anatomique et de la plus grande fragilité de leur poitrine.

Pour une protection optimale et pour minimiser l’impact d’un accident sur les occupants, nous améliorons sans cesse la structure de nos véhicules, leurs ceintures de sécurité et leurs airbags latéraux. Le système de protection en cas d’impact latéral (Side Impact Protection System) est une innovation Volvo reposant sur une structure intelligente améliorant la sécurité du véhicule. Concrètement, le SIPS et les airbags latéraux réduisent de moitié le risque de lésions thoraciques graves pour tous les passagers.

Protéger tous les passagers

Les femmes requièrent une protection spécifique, y compris pour les impacts latéraux. Plus un conducteur est petit, plus il est bas dans la voiture et proche du volant. Le rideau gonflable qui recouvre l’intégralité des fenêtres jouet donc un rôle essentiel.

Outre le SIPS, le rideau gonflable réduit d’environ 75% le risque de traumatisme crânien. Ce rideau se gonfle en 1/25ème de seconde et empêche la tête de heurter des éléments se trouvant à l’extérieur de la voiture. Il s’agit du premier système d’airbag à offrir une protection supplémentaire à tous les occupants du véhicule, à l’arrière comme à l’avant, faisant progresser la protection latérale un pas plus loin.

Le dispositif le plus efficace contre les accidents mortels

Personne n’est à l’abri d’un accident de voiture. Jusqu’à aujourd’hui, nos ceintures de sécurité ont sauvé plus d’un million de vies. Elles protègent tout le monde de la même façon, indépendamment de la taille, du sexe ou de la forme du corps. Cependant, un groupe reste soumis à des risque spécifiques : les femmes enceintes.

Notre ceinture de sécurité, une des inventions majeures en matière de sécurité routière, offre une excellente protection dans tous les types d’accidents. Mais afin d’en apprendre plus sur les femmes enceintes et leur futur bébé, nous avons conçu le premier mannequin de crash test reproduisant la morphologie d’une femme enceinte. L’informatique nous permet d’étudier les mouvements de la future maman ainsi que les effets de la ceinture et des airbags sur elle et son fœtus.

« Les voitures sont conduites par des êtres humains. C’est pourquoi chez Volvo la sécurité est et devra toujours rester notre ligne directrice. »



Gustaf Larson, co-fondateur de Volvo

Des accidents instructifs pour améliorer la sécurité

Depuis les années 50, nous avons étudié plus de 43.000 voitures accidentées et leurs 73.000 occupants. Ces études ont permis la conception de systèmes innovants tels le WHIPS, le SIPS et plusieurs produits destinés à la sécurité des enfants. Nous avons rassemblé plus de 100 rapports de recherche, que nous avons décidé de partager avec tous ceux qui le voudraient et qui sont donc disponibles en téléchargement libre. Nous espérons que cette mine d’informations rendra toutes les voitures plus sûres pour tout le monde, indépendamment de la taille et du sexe.

E.V.A. - Equal Vehicles for All

Questions fréquemment posées

  • Depuis combien de temps Volvo fait des crash tests avec des mannequins féminins ?

    Nous effectuons des crash-tests en utilisant un mannequin de femme depuis 1995. Nous avons commencé avec le seul mannequin de petite taille disponible pour les tests d’impact frontal, HIII du 5e percentile. En 2001, nous avons intégré un mannequin de petite taille pour le choc latéral, SID2. Au début des années 2000, nous avons mis au point un modèle virtuel d’une femme enceinte : le tout premier mannequin de femme de taille moyenne. Dix ans plus tard, en notre qualité d’unique constructeur automobile original actif dans le co-développement du mannequin EvaRID (Eva female Rear Impact Dummy), nous avons agrandi la famille des mannequins de choc avec un mannequin de femme de taille moyenne pour l’évaluation des coups du lapin lors des impacts par l’arrière.

  • Comment Volvo Cars développe des véhicules plus sûrs en se basant sur des données réelles ?

    Depuis 1970, des données sur les Volvo en Suède sont collectées et stockées dans la base de données statistiques de Volvo Cars qui répertorie les accidents (Volvo Cars Statistical Traffic Accident Database). L’objectif est de constituer une vaste base de données relatives aux types de lésions qui surviennent après des accidents spécifiques. Ensuite, nous mettons les résultats en pratique. La bonne nouvelle, c’est que nous avons réuni ces données de la même façon pendant de nombreuses années. Nous avons donc pu suivre nos progrès et améliorer notre taux de réussite d’année en année.

  • De combien de crashes proviennent les données collectées par Volvo ?

    Dans une pré-étude datant de 1967, nous avions commencé avec 28 000 cas. Depuis 1970, nous avons intégré dans notre base de données plus de 43 000 voitures impliquées dans des accidents réels avec un total de 72 000 occupants. Par ailleurs, lors de nos analyses, nous utilisons les données provenant de plusieurs bases de données dans le monde entier.

  • Sur quelles connaissances se base l’expérience E.V.A. ?

    Grâce à ce projet, vous avez l’opportunité de consulter et de télécharger plus de 100 articles de recherches. Il s’agit d’un recueil constitué d'une partie des recherches à la base des innovations en matière de sécurité chez Volvo Cars depuis les années 1950.

  • Faut-il encore porter une ceinture de sécurité dans une Volvo ?

    Oui, la ceinture de sécurité reste le moyen le plus efficace de sauver des vies et de réduire les risques de blessures lors d’accidents de voiture. Elle est obligatoire dans presque tous les pays du monde. Chez Volvo, nous améliorons nos ceintures de sécurité en permanence pour rendre nos véhicules plus sûrs.

La sécurité pour tous

Nous avons commencé à concevoir des voitures, car nous pensions que personne d’autre ne construisait des voitures assez sécurisées pour les routes suédoises. Au fil des ans, nous avons conjugué notre engagement en matière de sécurité aux enseignements tirés d’accidents réels. Ces éléments ont permis la conception de systèmes de sécurité innovants et uniques tels que le SIPS, le WHIPS et l’IC, qui sont désormais des composants de série sur tous nos modèles.