Communiqués de presse
  • Volvo Car Corporation développe des Range Extenders pour véhicules électriques offrant un bonus de 1.000 km

    13/07/2011

    Volvo Car Corporation passe à l’étape suivante de sa stratégie d’électrification en réalisant des prototypes dotés d’un Range Extender (prolongateur d’autonomie). Il s’agit de voitures électriques équipées d’un moteur à combustion interne pour accroître l’autonomie réelle.
    Ces projets, subventionnés par l’Agence suédoise de l’énergie et l’Union européenne, réunissent trois combinaisons technologiques potentielles. Ces différents concepts entreront en phase d’essais à compter du premier trimestre 2012.

    « C’est le prolongement exaltant de notre stratégie axée sur l’électrification. En raison du coût et de la dimension des batteries, les véhicules 100% électriques n’ont qu’une autonomie relativement limitée. Avec un Range Extender, la voiture électrique voit son autonomie réelle s’accroître d’un millier de kilomètres, avec des émissions de dioxyde de carbone cependant contenues sous la barre des 50 g/km, voire nettement en deçà », explique Derek Crabb, Vice President Powertrain Engineering, de Volvo Car Corporation.
     
    L’entreprise étudie actuellement en ce domaine trois combinaisons technologiques différentes, basées sur l’implantation d’un moteur 3-cylindres à essence entraînant les roues avant en renfort de la propulsion électrique. Toutes les variantes sont formatées avec une récupération d’énergie au freinage. Le moteur thermique peut fonctionner indifféremment à l’essence ou au bioéthanol (E85).
    Deux solutions sont explorées sur une Volvo C30 Electric. Le pack batterie standard est dans les deux cas quelque peu réduit en taille afin de laisser la place au moteur à combustion et au réservoir à carburant associé.

    Concept technique I : Volvo C30 Electric avec Range Extender en série
    Cette solution repose sur une C30 Electric équipée d’un moteur à combustion 3-cylindres délivrant 60 ch (45 kW), implanté à l’arrière sous le plancher du compartiment à bagages. La voiture dispose également d’un réservoir à carburant de 40 litres.
    Le moteur thermique est relié à un générateur électrique de 40 kW. La puissance fournie par ce générateur sert essentiellement à entraîner le moteur électrique de 111 ch (82 kW) de la voiture, mais le conducteur peut aussi décider de laisser le générateur charger la batterie, augmentant ainsi l’autonomie de fonctionnement de la voiture en mode électrique.
    Le Range Extender fait gagner plus de 1 000 km d’’autonomie, valeur s’ajoutant aux 110 km fournis par le pack batterie du véhicule.
     
    Concept technique II : Volvo C30 Electric avec Range Extender en parallèle
    Ici, la voiture dispose d’un moteur thermique 3-cylindres plus puissant, implanté à l’arrière, et d’un réservoir à carburant de 40 litres. La différence entre cette solution et la précédente réside dans le fonctionnement en parallèle, où le moteur turbocompressé de 190 ch a essentiellement pour rôle d’entraîner les roues arrière via une boîte automatique à 6 rapports. Cette solution donne de meilleurs résultats en consommation sur autoroute en vitesse de croisière, véhicule roulant en mode thermique. La batterie peut également être chargée via un générateur électrique de 40 kW qui accroît l’autonomie du véhicule en mode électrique seul.
    Là encore, le moteur électrique est un bloc de 111 ch (82 kW). Les deux sources procurent une puissance totale cumulée de plus de 300 ch avec, en accélérations, le 0-100 km/h couvert en moins de six secondes.
    Le Range Extender fait gagner plus de 1 000 km d’autonomie, valeur s’ajoutant aux 75 km fournis par le pack batterie du véhicule.

    Concept technique III : Volvo V60 avec Range Extender en parallèle
    C’est une solution où le groupe motopropulseur est entièrement implanté à l’avant, sous le capot. Le moteur électrique de 111 ch (80 kW) se complète d’un bloc thermique 3-cylindres essence turbocompressé délivrant 190 ch (140 kW), d’une transmission à deux étages et d’un générateur électrique de 40 kW. Le moteur à combustion entraîne les roues avant via la boîte de vitesses et recharge le pack batterie en fonction des besoins.
    Jusqu’à 50 km/h, la voiture est toujours propulsée uniquement en mode électrique. Le moteur thermique se déclenche aux vitesses plus élevées. En outre, il recharge le pack batterie dès que le niveau de charge descend en dessous d’un seuil prédéfini.
    Le pack batterie, implanté sous le plancher de coffre, procure une autonomie de 50 km en mode électrique seul. La voiture dispose également d’un réservoir à essence ou E85 de 45 litres.
    Avec cette technologie, le Range Extender fait passer l’autonomie totale du véhicule à plus de 1 000 kilomètres.

    Plaisir et confort de conduite à très faible taux deCO2
    Le Range Extender (hybride série) de la C30 fait partie intégrante d’un projet de l’Union européenne impliquant huit partenaires, dans lequel Volvo Car Corporation est le seul constructeur automobile. L’entreprise développe les deux architecture hybrides parallèles grâce à une subvention de 10,8 millions de couronnes suédoises (1,2 million €) de l’Agence suédoise de l’énergie.
    « Ces trois projets vont nous permettre d’explorer les diverses potentialités des Range Extenders, souligne Derek Crabb. Comme avec la C30 Electric et la V60 Hybride Rechargeable, l’objectif consiste à concevoir des voitures à très faible taux de CO2, sans toutefois renoncer aux exigences des clients en matière de confort, de plaisir de conduire et de convivialité ».

    Volvo Car Corporation passe à l’étape suivante de sa stratégie d’électrification en réalisant des prototypes dotés d’un Range Extender (prolongateur d’autonomie). Il s’agit de voitures électriques équipées d’un moteur à combustion interne pour accroître l’autonomie réelle.
    Ces projets, subventionnés par l’Agence suédoise de l’énergie et l’Union européenne, réunissent trois combinaisons technologiques potentielles. Ces différents concepts entreront en phase d’essais à compter du premier trimestre 2012.
    Retour