Communiqués de presse
  • La VOLVO XC60 sacrée « Voiture familiale de l'année » par la presse féminine

    06/01/2010

    La Volvo XC60 a remporté l’élection de la « Voiture Familiale de l’Année » dans la toute-première compétition de « Voiture Féminine Mondiale de l’Année ». Au total, 21 véhicules ont concouru dans quatre catégories et huit femmes journalistes automobiles en provenance de sept pays ont choisi leurs modèles préférés.

    « Il est naturellement très valorisant de voir des femmes apprécier la Volvo XC60 et notre produit, satisfaire leurs exigences. Avec la Volvo XC60, nous pensons avoir vraiment réussi à créer une voiture qui suscite un grand intérêt auprès de nombreux groupes de consommateurs très différents », explique Johan Rasmusson, Directeur Produits Volvo XC60 et XC90 de Volvo Cars.

    L’an dernier, huit femmes journalistes automobiles, originaires de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, du Canada, d’Afrique du Sud, d’Inde, d’Australie et de Nouvelle-Zélande, ont soumis 21 voitures présélectionnées à l’épreuve des essais. Le jury et le Prix ont été créés pour attirer l’attention des constructeurs automobiles mondiaux sur les besoins des consommatrices.

    « Nous avons mis pas mal de temps à réunir une équipe de correspondantes automobiles compétentes pour participer à des élections comme celles-là. Ce ne fut pas chose facile car les femmes ne sont pas si nombreuses dans la presse automobile », avoue la néozélandaise Sandy Myhre, Présidente du Jury.

    Les lauréats des quatre catégories se sont récemment retrouvés à Londres. La Volvo XC60 a remporté la catégorie « Voiture Familiale de l’Année ». L’heureuse élue toutes catégories fut la Jaguar XF.

    L’attention portée aux enfants : un point essentiel
    Les voitures ont été évaluées en fonction d’un large éventail de critères, décrit comme « une liste de courses toute féminine ». Dans les paramètres pris en compte, figuraient la contenance du coffre, l’attention accordée aux enfants, l’attrait esthétique (autrement dit, le design) et le plaisir au volant. Les capacités d’accélération et de couple moteur ont également compté, sans toutefois relever des priorités essentielles. L’incidence sur l’environnement constituait un élément supplémentaire. Parmi les points d’évaluation les plus inhabituels, on relève le « sexappeal » de la voiture. Cependant, cet élément n’eut aucune incidence réelle sur le résultat final.

    Les procédures d’élection et la compétition elle-même furent placées sous le contrôle de Paul Mc Cormick, du cabinet d’audit de notoriété mondiale Grant Thornton.

    Le côté sexy très en retrait
    « Je supposais qu’un jury féminin accorderait sans aucun doute davantage d’importance à des critères tels que le rapport qualité-prix et l’attention portée aux enfants. Au fur et à mesure des votes, il devint évident que des facteurs comme le côté sexy de la voiture et son incidence sur l’environnement faisaient l’objet de critiques plus fortes, comptabilisant relativement moins de points en comparaison de certaines autres catégories », explique Paul Mc Cormick.

    Afin de pouvoir se qualifier pour la présente édition, les voitures devaient être commercialisées dans au moins dix pays du monde et être disponibles sur le marché entre septembre 2008 et septembre 2009.

    « Le plus passionnant pour nous femmes membres d’un jury composé parmi autant de pays différents du monde, c’est d’avoir eu, pour la toute première fois, l’occasion de dire à notre manière quelles voitures nous ont impressionnées », confie Sandy Myhre.

    Information complémentaire à l’adresse : www.womensworldcoty.com

    La Volvo XC60 a remporté l’élection de la « Voiture Familiale de l’Année » dans la toute-première compétition de « Voiture Féminine Mondiale de l’Année ». Au total, 21 véhicules ont concouru dans quatre catégories et huit femmes journalistes automobiles en provenance de sept pays ont choisi leurs modèles préférés.
    Retour