Communiqués de presse
  • Volvo et Vattenfall présentent le résultat de leur étroite collaboration : la première voiture hybride rechargeable du marché

    21/02/2011

    Au salon automobile de Genève 2011, Volvo Cars dévoilera son hybride rechargeable, la Volvo V60, une voiture pratiquement prête à la production dont les émissions de dioxyde de carbone sont inférieures à 50 g/km.
    La voiture peut fonctionner au Diesel uniquement, en hybride Diesel/électrique ou en tant que voiture tout-électrique; une technologie qu’aucun autre fabricant n’est actuellement en mesure d’offrir.
    L’hybride rechargeable, dont le lancement sur le marché est prévu pour 2012, est le résultat de la coopération étroite entre Volvo Cars et le fournisseur d’énergie Vattenfall.

    « Grâce à la puissance innovante et à la compétence technologique de pointe de deux industries, nous sommes parvenus à créer une voiture unique en son genre dans le monde de l’automobile. Je suis extrêmement fier du fait que Vattenfall et Volvo Cars soient les forces motrices à l’origine de la mise au point de solutions de transport capables de répondre aux enjeux climatiques et à la question de la dépendance de la société vis-à-vis des ressources pétrolières. Avec l’énergie renouvelable de Vattenfall, l’hybride rechargeable peut être conduit sans laisser d’empreinte climatique et sans émissions locales. Le résultat du projet confirme bien que le futur de la voiture passe par l’électrification », déclare le PDG de Vattenfall, Øystein Løseth.

    Le directeur général de Volvo Cars, Stefan Jacoby, confirme : « Aucune industrie ou organisation ne peut régler le problème climatique à elle seule. La mission de Volvo consiste à mettre au point des voitures émettant peu de dioxyde de carbone, mais c’est ensemble que toutes les parties concernées doivent construire un futur durable. Ce projet est la preuve que la coopération entre experts de différents domaines permet de passer de produits individuels émettant peu de dioxyde de carbone, à un style de vie bien pensé et respectueux de l’environnement. »

    La moitié des émissions de CO2, tout le plaisir de la conduite
    En janvier 2007, Volvo Cars et Vattenfall lançaient un partenariat industriel dont l'objectif était de tester et mettre au point une technologie rechargeable sur prise de courant. L’un des résultats de cette initiative croisée fut la création d’une société en participation, V2 Plug-in-Hybrid Vehicle Partnership.
    Les deux sociétés financent conjointement le processus de développement. Le projet est désormais aux portes de la mise sur le marché du premier hybride rechargeable. Il s’agit d’une plateforme automobile très attractive qui permet à l’utilisateur de profiter à la fois des avantages d’une voiture électrique et de ceux d’une voiture Diesel : très basse consommation de carburant et faibles émissions de CO2, mais très grande autonomie de fonctionnement et hautes performances.
    « Pour persuader les véritables amateurs de voitures de passer au vert, il est nécessaire de leur donner la possibilité de rouler en émettant peu de dioxyde de carbone, sans pour autant devoir renoncer à la poussée d’adrénaline qui accompagne l’authentique plaisir de la conduite. Cet hybride de deuxième génération est la solution idéale pour l’acheteur exigeant qui veut une voiture véritablement écologique mais aussi agréable à conduire », déclare Stefan Jacoby.
    Avec la Volvo V60 hybride rechargeable, le client profite du meilleur de trois types de voitures différentes. En appuyant sur un bouton, le conducteur décide comment il souhaite conduire.
    Le bouton « Pure » fait fonctionner la voiture entièrement à l’électricité, avec une autonomie de 50 kilomètres. « Hybrid » permet de conduire un véhicule hybride très efficace avec des émissions de dioxyde de carbone de 49 g/km en moyenne. En choisissant « Power » le conducteur est aux commandes d'une véritable source de puissance fournissant un total combiné de 215 + 70 chevaux, capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes.

    L’électrique offre toute une gamme d’avantages
    La nouvelle technologie confirme également le fait que la puissance électrique est le futur du secteur du transport. Un moteur électrique est près de quatre fois plus sobre qu'un moteur à combustion et offre de nombreux avantages supplémentaires comme une réduction marquée des frais de carburant, l'absence d'émissions locales et un fonctionnement bien plus silencieux.
    L’augmentation de la consommation électrique due aux voitures électriques est plus que couverte par les plans d’expansion ambitieux pour les sources d’énergie renouvelable actuellement sur la table dans toute l’Europe. Par exemple, une seule station éolienne produit suffisamment d’énergie renouvelable pour alimenter 100 voitures électriques. Sur ses marchés nationaux, Vattenfall offrira aux acheteurs de l’hybride rechargeable un pour cent d’énergie renouvelable.
    « Les avantages énormes pour l’environnement et pour le consommateur de la voiture électrique sont un pas en avant tout à fait significatif dans la lutte contre le changement climatique », indique Øystein Løseth.

    Au salon automobile de Genève 2011, Volvo Cars dévoilera son hybride rechargeable, la Volvo V60, une voiture pratiquement prête à la production dont les émissions de dioxyde de carbone sont inférieures à 50 g/km.
    La voiture peut fonctionner au Diesel uniquement, en hybride Diesel/électrique ou en tant que voiture tout-électrique; une technologie qu’aucun autre fabricant n’est actuellement en mesure d’offrir.
    L’hybride rechargeable, dont le lancement sur le marché est prévu pour 2012, est le résultat de la coopération étroite entre Volvo Cars et le fournisseur d’énergie Vattenfall.
    Retour