Communiqués de presse
  • Bart Crols, Managing Director Volvo Cars Belgium : «La course est un investissement, pas un coût»

    16/06/2011

    -Pour quelles raisons Volvo Cars Belgium a-t-elle décidé de s’engager en BTCS?
    «La compétition avec des voitures de Tourisme fait partie de l’ADN de notre marque depuis longtemps. Notre engagement dans le championnat de Belgique, l’an dernier, correspondait à l’arrivée de la S60 sur le marché. Nous avons même disputé les premières compétitions avant que la voiture n’apparaisse chez les concessionnaires belges. Le BTCS représentait une très belle opportunité de positionner la S60 par ses qualités de voiture sportive et dynamique.»

    -Quel bilan dressez-vous?
    «Un bilan très positif puisque, dès notre première année à ce niveau, nous avons décroché quatre victoires. Aux 12 Heures de Spa 2010, notre voiture a terminé à une poignée de secondes de la 1ère place après avoir occupé un long moment la tête. Mais en compétition automobile aussi, l’appétit vient en mangeant. On espère de meilleurs résultats encore en 2011. En début de saison, nous avons soufflé le chaud et le froid: aux deux abandons à Zolder ont succédé deux victoires à Dijon.
    Ce week-end auront lieu les 12 Heures de Spa, la course la plus importante du calendrier et aussi la plus longue: voici douze mois, la Volvo S60 y avait démontré sa compétitivité et sa fiabilité mais il est difficile de savoir où nous allons nous situer par rapport à la concurrence.»

    -Une épreuve où vous aurez des centaines d’invités?
    «En effet. Pratiquement mille personnes ont reçu un carton dont huit cents clients directement invités par notre réseau de concessionnaires. L’an dernier, nos invités ont apprécié cette expérience. C’est une course passionnante mais l’état d’esprit reste bon enfant. Il règne une excellente atmosphère dans le paddock.»

    -Pourquoi un tel engagement de la part de Volvo Cars Belgium?
    «Pour nous, la compétition automobile n’est pas un coût mais un investissement. Il ne suffit pas de se limiter à l’engagement d’une voiture. Il faut aussi faire connaître ses résultats au maximum de personnes. Ainsi, si nous triomphons à Spa ce week-end, nous avons prévu une campagne de publicité dans la presse.»

    «La course est un investissement, pas un coût»
    Retour