L'INITIATIVE E.V.A. (Equal Vehicles for All)

Les voitures doivent garantir la sécurité de tous.

Sur les routes, certaines personnes sont moins protégées que d'autres. Il est donc temps de partager plus de 40 ans de recherche sur la sécurité, afin de rendre les voitures plus sûres pour tout le monde. Et pas seulement pour un homme standard.

Silhouette humanoïde, petites particules légères émanant du coin supérieur droit.

« La collecte des données de la vie réelle depuis des décennies nous a permis d'identifier le type de blessures les plus susceptibles de se produire dans différents scénarios d'accidents chez la femme, l’homme et l'enfant. »

affirme Lotta Jakobsson, spécialiste technique senior au Centre de sécurité de Volvo Cars.

Lignes d'une Volvo XC60.

Aidez-nous à établir l'égalité de tous devant la sécurité en voiture

Lors d'un accident de voiture, les femmes ont plus de risques d'être blessées car les mannequins des crash-tests ont généralement la morphologie d'un homme. Depuis les années 70, l’équipe Accidentologie de Volvo a compilé les données d’accidents impliquant à la fois des hommes et des femmes. À travers l'initiative E.V.A., nous partageons depuis 2019 les résultats de plus de 40 ans de recherche.

Le fruit de plus de 40 ans de recherche

L'équipe Accidentologie de Volvo a vu le jour en 1970. Depuis, elle a collecté et analysé des données d’accidents impliquant plus de 40 000 véhicules et 70 000 occupants. Ces informations ont donné naissance à nombre des systèmes innovants qui équipent aujourd'hui nos véhicules.

Un siège qui réduit de moitié le risque de coup du lapin

Les femmes sont plus exposées au risque de coup du lapin que les hommes du fait de leurs différences d'anatomie et de morphologie. Mais pas dans un siège Volvo. Grâce au WHIPS, notre système de protection contre le coup du lapin, qui combine un appuie-tête robuste exclusif avec un siège intelligent, conçu pour protéger à la fois la tête et la colonne vertébrale, l'écart entre hommes et femmes face à ce risque a disparu.

Un bouclier intelligent

Les différences d'anatomie entre hommes et femmes rendent ces dernières plus vulnérables aux blessures à l'abdomen en cas d'accident de la route. Pour garantir une protection optimale et minimiser l'impact sur les occupants, nous n'avons eu de cesse de faire évoluer nos structures de caisse, nos ceintures de sécurité et nos airbags latéraux. Notre innovation SIPS (système de protection contre les chocs latéraux) utilise une structure intelligente pour renforcer la sécurité globale de nos véhicules. Le système SIPS, associé à l'airbag latéral, réduit les blessures graves à l'abdomen de plus de 50 % pour l'ensemble des passagers.

Protéger chaque tête

Les femmes ont besoin d'une protection spécifique, y compris en cas d'impact latéral. Plus une personne est petite, plus elle est assise bas et plus elle est proche du volant. Les rideaux gonflables recouvrant la totalité de la vitre constituent donc un système de sécurité absolument vital. Associé au système de protection contre les chocs latéraux SIPS, le rideau gonflable réduit le risque de blessures d'environ 75 %. Il se gonfle en 1/25e de seconde et empêche la tête de se cogner contre des objets situés à l'extérieur du véhicule ou d'autres éléments. C'est le premier système d'airbag qui offre une protection renforcée aux passagers des sièges avant et arrière, relevant ainsi le niveau de protection contre les impacts latéraux.

La protection qui sauve le plus de vies sur la route

Personne n'est à l'abri d'un accident de voiture. Notre ceinture de sécurité a déjà permis de sauver plus d'un million de vies. Elle protège tout le monde, quels que soient la taille, le sexe ou la corpulence des passagers. Pour autant, certaines personnes restent plus que quiconque exposées à des risques bien particuliers : les femmes enceintes. Notre ceinture de sécurité, l'une des inventions les plus marquantes de l'histoire en matière de sécurité routière, offre une excellente protection contre tous types d'accidents. Pour approfondir notre connaissance de la future maman et de son futur enfant, nous avons développé le premier mannequin de crash-test du monde modélisé d'après un profil de femme enceinte. Cette modélisation informatique permet d'étudier, entre autres, le mouvement de l'occupante et l'effet de la ceinture de sécurité et de l'airbag sur la femme et le fœtus.

« Les voitures sont conduites par des femmes et des hommes. Le principe directeur de tout ce que nous faisons chez Volvo est, et doit rester, la sécurité. »

Gustaf Larson, co-fondateur de Volvo

Deux personnes marchant vers un SUV Volvo XC40 garé.

Des voitures plus sûres pour tous

Depuis les années 50, nous avons étudié plus de 43 000 voitures, ayant transporté 72 000 personnes, impliquées dans des accidents. Ces travaux ont contribué aux innovations telles les systèmes WHIPS et SIPS ainsi qu'aux nombreux dispositifs pour la sécurité des enfants. Nous avons réuni plus de 100 documents de recherche, disponibles librement en téléchargement, pour contribuer à la conception de voitures plus sûres pour tous.

E.V.A. : des voitures plus sûres pour tous

Questions fréquemment posées

Nous utilisons des mannequins féminins dans nos essais depuis 1995. Nous disposions alors du seul mannequin de crash test frontal féminin de petite taille, baptisé « Hybrid III 5th Female ». En 2001, nous avons introduit le mannequin de crash test latéral de petite taille SID2s. Nous avons développé un modèle virtuel de femme enceinte, par ailleurs premier dispositif anthropomorphe d'essai féminin de taille moyenne au monde, au début des années 2000. Dix ans plus tard, nous avons agrandi la famille avec un mannequin de crash-test féminin de taille moyenne, spécifiquement conçu pour le coup du lapin par impact arrière. Nous avons pour cela participé au co-développement du modèle EvaRID, et nous avons été l'unique constructeur à le faire.

Notre équipe Accidentologie alimente la base statistique sur les accidents de Volvo en données issues des Volvo circulant en Suède depuis les années 70. Cette démarche a pour objectif d'offrir un vaste corpus de données statistiques sur le type de blessures survenant dans certains types d'accidents. Nos conclusions peuvent alors être mises en application. La bonne nouvelle, c'est que nous collectons ces données de la même manière depuis de nombreuses années, ce qui nous a permis de cartographier nos progrès et d'améliorer notre performance en la matière au fil des ans.

Dans la cadre d'une étude préliminaire datant de 1967, nous sommes partis de 28 000 cas. Depuis 1970, nous avons ajouté dans notre base de données statistiques plus de 43 000 voitures, ayant transporté 72 000 personnes, impliquées dans des accidents de la vie réelle. Et ce n'est pas tout : nous enrichissons ce corpus en nous appuyant sur l'analyse de plusieurs autres bases de données dans le monde.

Les connaissances disponibles et téléchargeables librement dans le cadre de ce projet sont réunies dans plus de 100 documents de recherche, dont certains ont ouvert la voie au développement de plusieurs innovations de Volvo en matière de sécurité depuis les années 50.

Oui, la ceinture de sécurité reste le dispositif le plus efficace pour sauver des vies et limiter le risque de blessure en cas d'accident de la route. Elle est en outre obligatoire dans la quasi-totalité des pays du monde. D'ailleurs, le développement des ceintures de sécurité de Volvo se poursuit en vue de continuer à améliorer la sécurité de chacun, sans distinction.