Projet commun des autorités publiques scandinaves et de Volvo Cars – Echange d’informations autonome entre véhicules – But de mise à disposition d’ici quelques années

Volvo Cars déploie 1’000 véhicules à l'essai: le projet scandinave basé sur le cloud et consistant à partager des informations sur les conditions de circulation devient réalité

Presse_Volvo_cloud_large

Zurich (24.02.2015) – Volvo Cars, l’Administration nationale suédoise des Transports, et l’Administration norvégienne des Routes Publiques, travaillent actuellement ensemble sur un projet permettant aux véhicules de partager des informations concernant notamment les conditions d’adhérence sur route (problème de plaques de verglas par exemple). 

 

Ces informations seront partagées via un réseau basé sur le Cloud – une approche révolutionnaire afin d’optimiser la sécurité routière. Et avec la flotte de véhicules tests passant de 50 à 1’000 unités, le projet se dirige rapidement vers son objectif : rendre accessible cette technologie aux clients d’ici quelques années.

 

« Plus il est possible de partager des informations sur la route, moins il y a de surprises. Et les surprises sont précisément ce que tout le monde souhaite éviter lors de la conduite », a déclaré Erik Israelsson, Responsable Projet ITS Coopératifs (Systèmes de Transport Intelligents) chez Volvo Cars.

 

« Forts de ce constat, nous avons développé un système d’alerte de route glissante, qui informe les conducteurs de la présence de plaques de verglas, et contribue à améliorer l’entretien des routes en période hivernale. Nous avons également ajouté un signal d’avertissement qui indiquera aux conducteurs si un autre véhicule dans le périmètre a allumé son signal. Ces deux premiers éléments constituent une remarquable rampe de lancement pour de futurs équipements de sécurité supplémentaires. Ce n’est que le début », a ajouté Erik Israelsson.

 
 

Un projet bientôt achevé

Le projet de recherches avance à grands pas et se rapproche de plus en plus de son application dans le monde réel : la technologie étant au point, les phases de tests et de validation vont pouvoir commencer. Au cours de celles-ci, Volvo va multiplier par 20 l’étendue de sa flotte et élargir la zone de test afin d’inclure des villes scandinaves majeures : Göteborg et Oslo. L’ensemble de ces mesures fournira un aperçu plus complet de la façon dont le système fonctionnera lors de véritables conditions de circulation en période hivernale.

 

Un entretien des routes optimisé en période hivernale

En complément des stations de mesures déjà installées, le système d’alerte de route glissante envoie également des informations aux personnels en charge de la gestion des routes. Ces données peuvent les aider à mieux planifier et procéder à la l’entretien des routes en période hivernale, et informent rapidement de toute évolution. Par ailleurs, l’Administration norvégienne des Routes Publiques mènera une évaluation indépendante du système, afin d’identifier les autres utilisations possibles des données, toujours dans l’optique d’optimiser l’entretien des routes en période hivernale.

 

Une stratégie de connectivité ambitieuse

Volvo Cars a mené des investissements stratégiques et initié des partenariats afin de créer des solutions basés sur le Cloud. Le signal d’avertissement et le système d’alerte de route glissante sont les premiers équipements de sécurité dans le Cloud Volvo. Développer une communication sophistiquée via le réseau mobile fait également partie des objectifs de la société, afin d’offrir aux clients une expérience entièrement connectée.

 

« À l’avenir, l’échange d’informations vitales entre les véhicules va devenir de plus en plus important, de même qu’entre véhicules et infrastructures », explique Erik Israelsson. « Le potentiel est considérable dans ce domaine, avec notamment une circulation plus sûre et plus fluide, et une conduite plus confortable », ajoute-t-il.

 

« Tout ceci nous rapproche de notre Vision 2020 : plus aucun mort ou blessé grave dans une nouvelle Volvo. Et c’est une preuve supplémentaire de la façon dont notre philosophie « imaginé selon vous » améliore l’expérience de conduite », conclut Erik Israelsson.

 

 

Notes aux rédacteurs
Il s’agit du développement d’un projet pilote conçu pour optimiser la sécurité routière et garantir un usage efficace des ressources pour l’entretien des routes en période hivernale. Le système RSI allie les modèles climatiques dernières générations à une analyse sophistiquée des données des véhicules et des statistiques détaillées des sections routières. La prévention contre les accidents dus au verglas sur les routes de Scandinavie constitue un domaine prioritaire de la sécurité, et bénéficie à l’ensemble de la communauté. Le projet a été initié par l’Administration nationale suédoise des Transports et sa collaboration avec Volvo Cars, l’Administration norvégienne des Routes Publiques, Klimator AB, RoadIT, l’Université de Technologie de Luleå, L’Institut de Recherche suédois du Transport et du Réseau Routier (VTI), Taxi Göteborg, et l’Université de Göteborg.