Nouvelles
  • Exercice 2012 fructueux pour Volvo Suisse

    15.01.2013
    Zurich - L'année dernière, Volvo Automobiles Suisse a immatriculé 8059 véhicules. Volvo Suisse y voit la confirmation des résultats de l'année record 2011, avec 8478 véhicules immatriculés. Depuis 1973, ce n'est que la deuxième fois que Volvo franchit le seuil des 8000 véhicules immatriculés en Suisse. Le garant de cette stabilité a été, d'une part, la « ligne 60 » avec le crossover Volvo XC60 (2602 unités, le modèle Volvo le plus vendu en 2012) et le break sport Volvo V60 (1425 unités) et, d'autre part, le lancement réussi du nouveau véhicule compact Volvo V40. Parallèlement, Volvo Suisse s'inquiète de certaines évolutions du marché automobile suisse, notamment au niveau des « immatriculations journalières » de véhicules. Celles-ci ont à nouveau fortement augmenté en 2012.

     

    « Nous considérons l'exercice 2012 comme positif », analyse Anouk Poelmann, présidente de Volvo Automobiles Suisse, en le comparant à l'année précédente. « Nous avons réussi à confirmer notre résultat record de l'année précédente et avons à nouveau immatriculé plus de 8000 véhicules en Suisse. Même si les statistiques ne l'affichent pas encore, nous avons doublé nos ventes de détail en décembre (de 426 à 899 unités) et 2013 débutera donc dans de bonnes conditions. En raison de la forte demande de nouvelles Volvo V40 et V40 Cross Country, nous avons subi des retards de livraison en décembre. »

     

    Quatre ans après son lancement sur le marché, la Volvo XC60 confirme sa position de modèle Volvo le plus vendu en Suisse. Les modèles break Volvo ont garanti une base solide avec un total de 3253 immatriculations. La nouvelle Volvo V40 a également connu un lancement réussi, avec
    567 immatriculations (ventes de détail 1241 unités) au cours des 10 premiers mois. « Ce résultat est équivalent au meilleur lancement d'un modèle de la dernière décennie et dépasse également les 300 immatriculations (ventes de détail 946) après 10 mois de lancement, atteintes par la
    Volvo XC60 », explique Poelmann.

     


    Pas d'immatriculations à tout prix - Focalisation sur une rentabilité maximale

    Anouk Poelmann se montre toutefois inquiète quant à l'évolution selon laquelle le nombre de véhicules immatriculés en Suisse ne correspond que difficilement à la réalité du marché. « Dans un contexte de marché incertain au niveau européen, la Suisse a réalisé le meilleur résultat d'immatriculations de véhicules en 2012 et ce, depuis le début des années 80. Divers experts n'attribuent toutefois pas cette hausse à une croissance naturelle, mais au nombre sans cesse croissant des immatriculations dites journalières - autrement dit de véhicules pour lesquels il n'existe pas de contrat de vente avec le client. Après une immatriculation rapide, ces véhicules arrivent immédiatement à nouveau sur le marché en tant que véhicules d'occasion. Nous considérons que cette évolution est malsaine. Car elle détruit, en dernier ressort, la chaîne de création de valeur et peut menacer l'existence des concessionnaires de marque indépendants notamment. Les immatriculations à tout prix ne peuvent donc pas être un objectif à long terme pour Volvo, et c'est pourquoi nous nous focalisons sur une rentabilité maximale du concessionnaire et de l'importateur. »

     

    Volvo Suisse respecte les strictes directives en matière de CO2 pour 2012

    Christoph Hitz, directeur des ventes de Volvo Automobiles Suisse, est heureux que Volvo respecte les strictes directives en matière de CO2 en 2012 et ne doive pas payer d'amende. « Nous avons atteint ce résultat, d'une part, grâce à nos modèles pauvres en émissions et constamment optimisés et, d'autre part, grâce au lancement de nos véhicules électrifiés. Nous avons ainsi pu, en 2012, livrer un total de 44 véhicules purement électriques avec la Volvo C30 Electric et, avec la Volvo V60 Plug-in Hybrid, particulièrement pauvre en émissions, être le premier constructeur à lancer la prochaine génération d'hybrides Plug-in diesel en Suisse. »

     

    Perspectives confiantes pour l'exercice 2013

    « L'année 2013 apportera aussi son lot de défis économiques. Mais nous sommes confiants dans le fait que nous pourrons renforcer notre position sur le marché suisse », déclare Anouk Poelmann avec optimisme. « Au Salon de l'automobile de Genève, nous présenterons simultanément plusieurs véhicules entièrement renouvelés. Il s'agira d’ailleurs du plus grand renouvellement de showroom de toute l'histoire de Volvo automobiles. En Suisse, nous lançons également en ce moment le modèle Volvo V40 Cross Country ainsi que la variante V40 R-Design. Et la Volvo V40 normale jouit toujours, elle aussi, d'une grande demande. Dernière chose et non des moindres, nous voulons également poser des jalons en 2013 avec la révolutionnaire Volvo V60 Plug-in Hybrid et continuer de développer notre image de constructeur automobile innovant et durable. »

    • Confirmation des chiffres de 2012 - pour la 2e fois depuis 1973, plus de 8000 immatriculations
    • Lancement réussi du nouveau modèle compact Volvo V40
    • Réalisation des strictes valeurs cibles CO2 grâce à de nouveaux véhicules électrifiés
    • Focalisation sur la rentabilité des concessionnaires et des importateurs - pas d'immatriculations à tout prix
    Retour