Nouvelles
  • Volvo Car Group relègue les batteries classiques au rang des souvenirs

    18.10.2013
    Volvo Car Group relègue les batteries classiques au rang des souvenirs
    Zurich – Volvo Car Group a développé un concept révolutionnaire de composants structurels légers pour le stockage d’énergie susceptible d’améliorer la consommation des véhicules électrifiés de demain. Le matériau, constitué de fibres de carbone, de batteries et de supercondensateurs nanostructurés, offre des capacités de stockage d’énergie dans le véhicule, sous un poids et un encombrement réduits, avec des options structurelles économiques, tout en étant écologique.

     

    Volvo Car Group est le seul constructeur automobile du projet de recherche financé par l’UE, qui implique neuf autres participants. Ce projet a permis d’identifier une solution réalisable face au poids conséquent, aux dimensions importantes et aux coûts élevés des batteries utilisées par les véhicules hybrides et électriques actuels, sans obérer la puissance et les performances. Ce projet de recherche, qui s’est déroulé sur trois ans et demi, prend aujourd’hui la forme de panneaux automobiles installés sur un véhicule expérimental Volvo S80.

     

    La découverte

    La solution résidait dans une combinaison de fibres de carbone et de résine polymère donnant naissance à un nanomatériau très avancé avec des supercondensateurs intégrés à la structure. La nouvelle batterie est prise en sandwich dans des fibres de carbone renforcées, moulées et formées pour épouser certains éléments de la caisse, comme les panneaux de porte, le couvercle de coffre à bagages et les doublures d’ailes, faisant ainsi gagner énormément de place. Le laminé en fibres de carbone est d’abord disposé en couches puis mis en forme avant de passer au four pour séchage et durcissage. Les supercondensateurs sont ensuite enfouis sous le revêtement du composant. Ce matériau peut alors être utilisé en remplacement des éléments existants, tout autour du véhicule, pour se charger et emmagasiner de l’énergie.

    Le matériau est rechargé et énergisé par récupération d’énergie au freinage de la voiture ou par branchement sur le réseau électrique. Il transfère alors l’énergie au moteur électrique et se décharge du fait de son utilisation tout autour du véhicule.

    D’après la découverte effectuée, ce matériau se charge et emmagasine l’énergie plus rapidement que des batteries classiques, tout en étant par ailleurs résistant et souple.

     

    Résultats obtenus

    Aujourd’hui, Volvo Car Group a évalué la technologie en créant deux éléments à des fins d’expérimentation et de développement. Il s’agit d’un couvercle de coffre à bagages et d’un couvre-plénum dans le compartiment moteur, en test sur la Volvo S80.

    Le couvercle de coffre à bagages est un élément de stockage et d’alimentation électrique fonctionnel, possédant la capacité de remplacer les batteries standards des véhicules actuels. Il est à la fois plus léger et moins volumineux qu’un couvercle de coffre habituel.

    Le nouveau couvre-plénum démontre qu’il peut aussi remplacer à la fois la barre anti- rapprochement, une longue pièce de structure qui stabilise la voiture à l’avant, et la batterie du système start-stop. Offrant un gain de poids dépassant 50%, il s’avère suffisamment puissant pour alimenter en énergie le circuit 12 V du véhicule.

     

    On estime qu’en substituant les composants actuels des véhicules électriques par le nouveau matériau, l’allègement obtenu dépasserait 15%. Cette solution serait non seulement rentable, mais elle aurait aussi un impact positif sur l’environnement.

     

    Volvo Car Group ouvre la voie

    Les véhicules électrifiés jouent un rôle important dans la future gamme de produits de Volvo Car Group et l’entreprise continuera de découvrir et développer des solutions techniques avancées novatrices pour les voitures de demain.
    Volvo Car Group a développé un concept révolutionnaire de composants structurels légers pour le stockage d’énergie susceptible d’améliorer la consommation des véhicules électrifiés de demain. Le matériau, constitué de fibres de carbone, de batteries et de supercondensateurs nanostructurés, offre des capacités de stockage d’énergie dans le véhicule, sous un poids et un encombrement réduits, avec des options structurelles économiques, tout en étant écologique.
    Retour