Break_V60_CrossCountry_Volvo_Ski

skieur et skippeur

Aurélien Ducroz

Crédit photo : Dan Ferrer

Break_V60_CrossCountry_Volvo_Ski1

Aurélien Ducroz aime le contact avec les éléments. Sa première passion, c’est la montagne. Double champion du monde de ski freeride en 2009 et 2011, il remporte en 2015 la finale du championnat du monde.

Épris de nouvelles sensations et de liberté, des marins lui transmettent une seconde passion, la mer. Avec une discipline en ligne de mire : la course au large en solitaire. « Une des choses les plus difficiles pour un coureur au large, c’est la gestion des éléments. Et c’est exactement le même mécanisme qu’en montagne ». Grâce à cet acquis, Aurélien Ducroz peut se concentrer sur la technique pure, que ces grands skippeurs vont se charger de lui apprendre. Aujourd’hui, il compte déjà trois transatlantiques à son actif et prépare la Transat Jacques Vabre en 2017, la Route du Rhum en 2018 et, pourquoi pas, le Vendée Globe en 2020… 

Crédit photo : Dan Ferrer
Break_V60_CrossCountry_Volvo_Boat

Pour qu’il traverse la France plusieurs fois par an, de son domicile de Chamonix à la Bretagne, Volvo lui confie le V60 Cross Country, « la plus baroudeuse des familiales », comme la définit déjà Aurélien. « Dans mon métier, le sport en pleine nature, l’équipement est l’un des paramètres les plus importants de la préparation et quand on monte dans sa Volvo après l’entrainement, on se dit qu’on est sur le bon chemin». 

 

Crédits photo : Aurélien Ducroz