Actualités
  • VOLVO OCEAN RACE : LA FRANCE EST DE RETOUR !

    05/11/2009

    Une participation tricolore aux deux prochaines éditions de la Volvo Ocean Race menée par le skipper français Franck Cammas, spécialiste des multicoques, vient d’être confirmée. Ce projet aura le soutien de la mutuelle d’assurances Groupama.

    Il s’agira de la première participation française à la Volvo Ocean Race depuis celle d’Eric Tabarly qui avait mené La Poste à la troisième place de l’édition 1993-94sur la Whitbread.

    Cette annonce est survenue alors que Franck Cammas était en stand-by dans le port du Château, à Brest, prêt à s’élancer à la conquête du Trophée Jules Verne à bord du maxitrimaran Groupama de 32 mètres.

    L’Argentin Juan Kouyoumdjian, concepteur des navires vainqueurs des deux dernières éditions de la Volvo – ABN AMRO ONE (2005-06) et Ericsson 4 (2008-09) – a d’ores et déjà été choisi pour dessiner le nouveau Volvo Open 70 de Groupama.

    Bien que concentré sur son proche départ pour le Trophée Jules Verne, Franck Cammas s’est réjoui de sa prochaine participation à la Volvo Ocean Race: « Nous nous engageons dans la Volvo Ocean Race grâce au soutien et à la confiance témoignés par Groupama. Pour notre équipe, c’est une grosse responsabilité, » a affirmé le skipper français.

    « Groupama me manifeste une nouvelle fois sa confiance au moment même où nous nous engageons sur un nouveau défi alors que beaucoup de sponsors attendent la fin des épreuves sportives pour annoncer le renouvellement d'un partenariat. Ceci me motive encore davantage dans le cadre du Trophée Jules Verne et me donne envie de rendre la confiance que Groupama m'accorde avec enthousiasme et détermination. »

    Frank Cammas et Groupama collaborent depuis 1997 sur de grandes courses au large. Commentant sa décision d’étendre son partenariat à la Volvo Ocean Race, Frédérique Granado, directrice de la communication externe de Groupama, a déclaré : « Cela fait maintenant plus de douze ans qu’en tant qu’armateur, nous écrivons une histoire commune avec Franck Cammas et le team Groupama. Aujourd’hui, nous avons décidé de poursuivre cet engagement en participant à la Volvo Ocean Race pour insuffler une dynamique plus internationale à notre projet commun.»

    « En effet, Groupama se développe fortement à l’international – où nous réalisons près de 30 % de notre activité – et la Volvo Ocean Race est clairement l’épreuve sportive la plus adaptée à ce nouvel essor de notre Groupe.

    « Nous faisons confiance à Franck pour relever ce nouveau défi car nous apprécions ses capacités à créer un team, diriger un équipage et aussi à concevoir des bateaux performants. Ces qualités seront décisives dans la Volvo Ocean Race, » a-t-elle ajouté.

    Knut Frostad, PDG de la Volvo Ocean Race, se félicite du retour d’un bateau tricolore sur la « Volvo » : « Les Français ont largement leur place sur la Volvo face aux équipages anglo-saxons et européens. C'est une excellente nouvelle de voir le team Groupama rejoindre la course.
    « Je connais Franck Cammas et son équipe depuis longtemps. Ce sont de redoutables compétiteurs, remarquablement organisés. La course promet d’être passionnante ! »

    L’entrée en lice de Groupama vient alimenter une histoire déjà riche de liens entre la France et la Whitbread/Volvo. En effet, au fil des ans, rien moins que 21 navires français et près de 300 marins tricolores ont déjà participé à cette course mythique.

    Lors de l’édition 1985-86, seul un navire sur treize partants était français, L’Esprit d’Equipe, barré par Lionel Péan qui, après 111 jours et 23 heures, devint le premier Français de l’histoire à remporter la course.
    Dans la même édition figurait Eric Tabarly, une légende que l’on ne présente plus, skipper du bateau belge Côte d’Or, qui a terminé 10e après 125 jours et 19 heures de lutte.
    Eric Tabarly et ses trois décennies construites d’une succession de navires nommés Pen Duick remplissent désormais les livres d’Histoire de leurs courses au large et de leurs records. Quatre Whitbread l’ont accueilli, en 1973-74 (abandon), en 1981-82, en 1985-86 et enfin en 1993-94, une épreuve terminée à la troisième place avec La Poste, après 123 jours et 22 heures. Ses collègues français André Viant et Alain Gabbay ont quant à eux barré respectivement trois et quatre fois dans la Whitbread.
    Plus récemment, plusieurs navigateurs français se sont montrés brillants. Lors de l’édition 2005-06, Sébastien Josse barrait ABN AMRO TWO et comptait dans son équipage le Français Yves Le Blevec.
    Sidney Gavignet, membre de l’équipage de La Poste en 1993-94 et d’Assa Abloy en 2001-02, faisait partie du team ABN AMRO ONE vainqueur en 2005-06 et a terminé deuxième avec PUMA en 2008-09.
    Enfin, Laurent Pagès a lui aussi participé à la dernière édition, à bord du troisième, Telefonica Blue.

    La prochaine Volvo Ocean Race partira d’Alicante en 2011. Son tracé définitif sera annoncé en mars 2010.


    Histoire des navires français dans la Whitbread/Volvo Ocean Race


    1973-74

    • Total des bateaux français au départ : 6
    • Total des bateaux français à l’arrivée : 3
    • Grand Louis, skippé par André Viant, 138 jours et 8 heures, 3e place.
    • Kriter, arrivé 4e avec le skipper Jack Grout, ainsi que Michaël Malinovsky et Alain Gliksman, 141 jours et 2 heures.
    • 33 Export, barré par Jean-Pierre Millet et Dominique Guillet, 175 jours et 22 heures, 12e place.
    • Pen Duick VI, Concorde et Pen Duick III n’ont pas terminé.
    • Nombre total de navires au départ : 19.
    • Nombre d’abandons : 5.


    1977-78

    • Total des bateaux français au départ : 4 (tous ont terminé)
    • Gauloises II, skippé par Eric Loizeau, 127 jours et 7 heures, 6e place.
    • Neptune, skippé par Bernard Deguy, 130 jours et 11 heures, 8e place.
    • 33 Export, skippé par Alain Gabbay, 133 jours et 00 heures, 10e place.
    • Japy-Hermès, skippé par Jean-Michel Viant, 143 jours et 6 heures, 14e place.
    • Nombre total de navires au départ : 15 (aucun abandon).

    • 1981-82

    • Total des bateaux français au départ : 6
    • Total des bateaux français à l’arrivée : 4
    • Charles Heidsieck III, skippé par Alain Gabbay, 120 jours et 7 heures, 2e place.
    • Kriter, barré par André Viant, 120 jours et 10 heures, 3e place.
    • Morbihan, skippé par Philippe Poupon, 125 jours et 15 heures, 7e place.
    • Euromarché, skippé par Eric Tabarly, 126 jours et 23 heures, 10e place.
    • Les bateaux français 33 Export et Gauloises III n’ont pas terminé.
    • Nombre total de navires au départ : 29.
    • Nombre d’abandons : 9.


    1985-86

    • Total des bateaux français au départ : 1
    • L’Esprit d’Equipe, skipper Lionel Péan, 111 jours et 23 heures, vainqueur.
    • Eric Tabarly barrait le bateau belge Côte d’Or, 125 jours et 19 heures, 10e place.
    • Nombre total de navires au départ : 15.
    • Nombre d’abandons : 2.


    1989-90

    • Total des bateaux français au départ : 3
    • Charles Jourdan, skippé par Alain Gabbay, 136 jours et 15 heures, 6e place.
    • Esprit de Liberté, skippé par Patrick Tabarly, 164 jours et 21 heures, 17e place.
    • La Poste, skippé par Daniel Malle, 181 jours et 22 heures, 21e et dernière place.
    • Nombre total de navires au départ : 23.
    • Nombre d’abandons : 2.


    1993-94

    • Total des bateaux français au départ : 1
    • La Poste, skippé par Eric Tabarly, 123 jours et 22 heures, 3e place.
    • Nombre total de navires au départ : 10 (aucun abandon).


    St Germain en Laye, le 5 novembre 2009

    Une participation tricolore aux deux prochaines éditions de la Volvo Ocean Race menée par le skipper français Franck Cammas, spécialiste des multicoques, vient d’être confirmée. Ce projet aura le soutien de la mutuelle d’assurances Groupama.
    Retour