Lifestyle

Un moyen unique de connecter les gens

Autrefois, connecter les gens les uns avec les autres n’était pas une mince affaire. Il fallait faire preuve d’ingéniosité, prendre des risques et solliciter une armée de bras. Partons à la découverte de l’un des moyens les plus anciens et les plus ambitieux de relier les Suédois entre eux : le canal Göta.

1/2

Rapprocher les Suédois

Il y a 500 ans, un pasteur suédois du nom de Hans Brask eut l'idée de construire un canal, à travers la Suède, pour relier Göteborg sur la côte ouest à Stockholm sur la côte est. Cet ambitieux projet de voie navigable créerait de nouvelles routes commerciales d’un bout à l’autre du territoire et permettrait aux habitants des quatre coins du pays de se sentir davantage reliés les uns aux autres.

Construit de 1810 à 1832, le canal Göta est l’un des plus grands chantiers de génie civil jamais réalisés en Suède. Long de 190 km, sa construction nécessita 60 000 hommes, et aussi invraisemblable que cela puisse paraître, ces vaillants ouvriers ont creusé pas moins de 87 km à la seule sueur de leur front ! Guère étonnant que cette petite merveille d’ingénierie faite main ait depuis été nommée "Construction suédoise du millénaire" . Tout au long du XIXe siècle, le canal Göta resta une importante voie commerciale. Aujourd’hui, pourtant, il est connu comme l’un des sites touristiques les plus courus de Suède. Et l’un des meilleurs moyens d’explorer cet ouvrage sillonnant une contrée pittoresque est encore, plutôt que de saisir un gouvernail, d’enfourcher son vélo.

En chemin

Après avoir garé votre voiture et retiré votre deux-roues du porte-vélos, passez du siège à la selle et laissez un moment le monde de l’automobile derrière vous. Sur les berges du canal Göta, les anciens chemins de halage longs de 87 km offrent aujourd’hui l’itinéraire parfait pour s'évader en toute insouciance, le temps d’une journée, loin de l’agitation du monde et des pots d’échappement. Le canal est jalonné d’aires de pique-nique, de cafés, d’œuvres d’art, de bâtiments d’époque et de monuments historiques. Mais l’attraction vedette reste le canal en lui-même. Et bien sûr, la splendide campagne suédoise qui le borde. Aventurons-nous un peu plus loin et découvrons quelques-uns des sites que vous aurez le loisir d’admirer en chemin.

Sjötorp

Ce charmant petit port côtoie une plage idyllique, ce qui en fait un point de chute rêvé pour s’attarder en s’imprégnant de la beauté et de l’atmosphère particulière des environs. Les passionnés d’histoire s’arrêteront à une table de pierre où, le 23 septembre 1822, le roi Charles XIV Jean, qui régnait alors sur la Suède et la Norvège, célébra l’inauguration de la portion ouest du canal en y petit-déjeunant.

Quelques écluses plus loin, l’histoire est à nouveau au rendez-vous sous la forme inédite d’une maison d’éclusier en pierre bâtie autour de 1810. Là, vous trouverez également une grande pierre runique en forme de genévrier, vieille de plus de mille ans. La sensation d’être en permanence entouré de monuments historiques vous connectant au passé de la Suède est l’un des nombreux privilèges qui vous attendent le long du canal Göta.

En 2007, pour célébrer les 175 ans du canal, une grande sculpture baptisée "Escalier d’eau", de l’artiste Bengt Olson, fut dévoilée à Sjötorp. Cette sculpture rend hommage aux ouvriers qui ont creusé le canal Göta de 1810 à 1832.

Töreboda

Plus loin, la petite ville de Töreboda vous accueille avec son port de plaisance, où vous trouverez un terrain de camping avec chalets en bois et piscine en plein air. De Töreboda, prenez le large à bord du Lina, le plus petit ferry de Suède. Le Lina était au départ le passe-temps d’un conducteur de train à la retraite qui transportait des passagers dans son skiff, un bateau d’aviron normalement conçu pour une personne. Dans les années 40, les habitants de Töreboda prirent le relais de l’exploitation du ferry en décidant de préserver ce mode de transport public, témoignage plein de charme du passé de la petite ville.

En quittant Töreboda, vous traverserez le canal en empruntant le pont mobile de Rotkilen. D’ici s’élance une piste de 5 km, plane et tranquille, qui traverse un superbe paysage pastoral et mène au pont suivant, à Jonsboda.

Vassbacken

De Jonsboda, vous ralliez Vassbacken, sorte d’oasis en rase campagne. Vassbacken, qui fut en son temps un important point de transbordement, s'anime aujourd’hui autour d'un café, d'un terrain de camping et d'une auberge. L’ancien bureau de Poste de Vassbacken est devenu un petit musée tenu par l’association de sauvegarde du patrimoine historique local.

Dernière étape

Après Vassbacken, il ne vous reste que 5 km pour atteindre Tåtorp, la destination finale. 
Cette dernière étape du périple ne ressemble à aucune autre. La piste traverse une contrée de forêts denses et de collines ondoyantes, où de hautes fougères bordent les rives du canal et où, pour le plus grand plaisir des gourmands, myrtilles et airelles poussent en abondance.

Peut-être aurez-vous la chance de croiser l’un des trois grands navires blancs qui sillonnent le canal entre Stockholm et Göteborg. Ces trois majestueux bateaux, le M/S Juno, le M/S Wilhelm et le M/S Diana, ont été spécialement construits pour naviguer sur le canal de Göta ; le plus ancien a vu le jour en 1874. Tous trois se sont vus décerner un statut patrimonial, alors ouvrez l’œil et, si l’occasion se présente, admirez ces splendides témoignages de l’histoire nautique suédoise.

En un mot, le canal Göta est un moyen unique et extraordinaire de découvrir la Suède et d’apprécier l’été scandinave. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de votre Volvo, votre vélo, un porte-vélos et, bien sûr, d'avoir soif d’aventure. Bonne escapade !

Porte-vélos Volvo

Emporter un vélo pour partir en balade donne une toute nouvelle dimension au voyage, seul ou en famille. Et tandis que fleurissent la passion pour les deux roues et le goût pour l’exploration hors des sentiers battus, la nécessité de disposer d’un porte-vélos pour atteindre votre destination en toute sécurité, et avec panache, s'impose plus que jamais comme une évidence.

Porte-vélos pour 2 vélos sur crochet d’attelage

Ce système de transport sur attelage, à la fois sûr et moderne, est conçu pour transporter deux vélos. Leur chargement est facilité par la faible hauteur du porte-vélos, tandis que la fonction d’inclinaison avec le pied permet d’accéder au compartiment à bagages, même lorsque les vélos sont installés. Le porte-vélos se dote aussi d’une fonction de double-verrouillage qui fixe les vélos au porte-vélos, puis le porte-vélos au véhicule. Un modèle Volvo Cars pour 3 à 4 vélos avec crochet d’attelage est également disponible.

Porte-vélos pour vélos électriques sur crochet d’attelage

Cet accessoire est conçu pour faciliter le transport des vélos électriques. Il se dote d’une fonction intelligente d’inclinaison avec le pied qui permet de le plier facilement pour ouvrir le compartiment à bagages. Le porte-vélos peut être associé à une rampe amovible pour faciliter le chargement et le déchargement des vélos électriques les plus lourds.

Porte-vélo sur toit en aluminium

Ce porte-vélo sur toit en aluminium adopte un design moderne et dynamique. Les supports pour le cadre et les roues se mettent automatiquement en place lorsque vous les fixez, tandis qu’un grappin robuste maintient fermement le vélo en position. Un rembourrage réduit quant à lui le risque d’endommager le cadre. La fixation et le réglage s’effectuent confortablement à hauteur du toit, tandis que la fonction de double-verrouillage fixe le vélo au porte-vélo, puis le porte-vélo au véhicule.

Imaginés pour les amoureux du design, de la nature et de l'évasion 

Découvrez les accessoires Volvo